Démarrer son premier blog

Sortie de L'Exode le
Samedi 10 novembre

=> Réservez votre exemplaire dédicacé et plus encore ! <=

 

N'oubliez pas de me suivre sur alinewheeler.wordpress.com pour ne rien manquer !

bébé blogger

Aujourd'hui, un article à des milliers d'années-lumière de la Fantasy puisque l'on va parler blogging.

Je fais cet article pour répondre aux questions les plus fréquentes l'on me pose par mail, à savoir :

  • Quelle plateforme utilises-tu ?
  • Comment commencer un blog ?

Donc, au bout de 3 ans de blogging sur Monde Fantasy et une bonne vingtaine de fois (au moins) ces deux mêmes questions, et bien... je me suis dit que ce serait pas mal d'écrire un article là-dessus, histoire d'en faire profiter tout le monde, surtout les intéressé-e-s qui n'oseraient pas me les poser, ces questions ! wink

C'est aussi l'occasion de vous faire un nouvel article dans la série Coulisses du Blog !

Avec quelle plateforme blogue-je ?

Monde Fantasy est propulsé par le CMS Drupal 7 et hébergé chez OVH.

Alors là, j'en vois déjà qui frôlent la syncope ! Pas de panique, je vais tout vous expliquer !

Un CMS (content management system) est un système de gestion de contenu. Les CMS sont une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications multimédia. [Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, je vous invite à aller lire l'article Wikipédia : Système de gestion de contenu]

Drupal est un CMS qui est plutôt destiné aux développeurs web. Sa mise en place et sa configuration demandent un certain savoir-faire en dev (comme on dit dans le jargon) mais il offre un panel quasiment infini de possibilités de personnalisation. Ce qui n'est pas le cas des autres CMS.

L'hébergement c'est l'endroit physique (le serveur) où est stocké votre blog. Car votre blog n'est pas stocké sur votre ordinateur. Si c'était le cas, il ne serait disponible que pendant les moments où votre ordinateur serait allumé et connecté à internet.

OVH, c'est la société d'hébergement web.

Quelle plateforme choisir quand on débute ?

(et qu'on est une bille en développement front et back end)

Met sa casquette de webmaster

Si c'est votre premier blog, je vous conseille très très très vivement de partir sur du gratuit, pour la simple et bonne raison que si ça ne vous botte pas et que vous voulez l'arrêter, vous n'aurez pas perdu d'argent ! Pour vous donner une idée : mon hébergement OVH me coûte 50€ par an et l'offre payante la plus basse (et la plus limitée) chez Wordpress est à 48€ par an. Si on finit par lâcher son blog au bout de quelques semaines, ça n'en vaut pas la peine.
De la même manière, si vous vous trompez quelque part, ce n'est pas grave : il vous suffit d'effacer et de recommencer. Ces offres gratuites vous permettent de tester et de vous faire la main avant de vous lancer dans quelque chose de plus sérieux.

Même si le choix des plateformes gratuites est énorme, pour moi, il n'y en a qu'une seule qui sorte réellement du lot : Wordpress.com. Et voilà pourquoi :

  • c'est un CMS performant ;
  • la prise en main est facile ;
  • la communauté est très étendue, ce qui vous garantit de pouvoir trouver de l'aide d'un point de vue technique ;
  • cette même communauté permet de meilleurs échanges et, donc, de mieux se faire connaître ;
  • si, à un moment, vous souhaitez passer sur un wordpress auto-hébergé (comme Monde Fantasy), le transfert de la base de donnée sera plus facile (attention : je n'ai pas dit "facile", j'ai dit "plus facile") ;
  • c'est la plateforme blog la mieux référencée sur Google ;
  • pour rater un design avec Wordpress, il faut vraiment le vouloir, et ce, même si on est un débutant ! ;
  • les applis smartphone pour gérer son blog depuis son téléphone sont top.

Le seul point vraiment négatif que j'y trouve, c'est que la personnalisation du design est vraiment très limitée par rapport à d'autres plateformes gratuites. Mais bon, c'est compensé par le fait que le rendu est très propre et très "pro".
Par exemple, pour mon blog auteur (alinewheeler.wordpress.com), je me suis sentie vraiment à l'étroit dans la conception du design du site et ça m'a un peu frustrée. Idem pour mon site pro (qui sera bientôt disponible) alors que je suis sur une version auto-hébergée et avec laquelle j'ai, pourtant, plus de latitudes.

Mais quand on voit tous les avantages qu'on a à côté, je m'en accomode très bien ! wink

5 conseils pour débuter le blogging

1. Faites-vous plaisir

Je crois que c'est le conseil le plus important ! Quand on se lance dans le blogging, il faut le faire parce qu'on en a envie et parce que ça nous fait plaisir. Bloguer juste parce que c'est à la mode ou parce que c'est cool n'est pas une bonne raison à mon sens.
Si vous ne bloguer pas par plaisir, les lecteurs/-trices s'en rendront compte et, vous-mêmes, vous finirez par vous lasser et vous ennuyer.

2. Prenez le temps de réfléchir

Un blog, ça prend du temps (comme je l'ai expliqué dans cet article : Ma vie, mon roman #10 : vie privée vs blog) et il faut que vous soyez certain-e-s, d'une part, d'avoir ce temps nécessaire pour s'y consacrer et, d'autre part, de vouloir y consacrer votre temps.

Ensuite, ne vous lancez pas dans cette aventure sans savoir où vous aller. Vouloir tenir un blog, c'est bien, mais encore faut-il savoir de quoi on veut parler. Donc, avant tout, prenez le temps de la réflexion, de vous poser devant une feuille de papier (avec un stylo, c'est mieux) pour y noter tout ce dont vous avez envie de parler sur votre blog : est-ce que vous voulez parler de votre écriture, de vos lectures, de votre vie (la fameuse tendance des blogs lifestyle),... ?
Ce ou ces thèmes définiront le profil-type de vos abonnés, le design de votre blog, vos horaires de publication, les réseaux sociaux que vous devrez privilégier,...

3. Soyez régulier/-ère

Alors, ne confondez pas régulier et féquent. Publier tous les vendredi ou tous les 15 du mois, c'est être régulier.
L'intérêt d'être régulier réside dans le fait que cela va créer un rendez-vous tacite avec vos abonné-e-s. Vos aficionados sauront que tous les vendredis ou tous les 15 du mois, c'est jour de publication et ils seront au rendez-vous.

La régularité permet également à Google de mieux vous référencer : les robots de Google qui passent sur votre blog pour indexer vos pages passeront en fonction de votre régularité et de votre fréquence, mais surtout de votre régularité. Quand vous restez un long temps sans publier, Google ne passe plus sur votre blog et vous régressez dans le classement des résultats de recherche.

Un petit mot sur la fréquence tout de même : surtout ! Ne vous imposez pas un rytthme infernal dès le début. Je vous conseille, pour commencer, de ne pas dépasser un article par semaine. Si vous êtes motivé-e à en écrire plein dès le début, c'est super ! Écrivez-les et programmez-les, ne les publiez pas tout de suite. Gardez-les sous le coude pour les semaines chargées qui ne vous laisseront pas le temps d'écrire d'articles (comme la période des fêtes, les examens, les semaines où on reste au fond du lit avec le nez bouché,...).

4. Choisissez bien le nom de votre blog

Choissez une adresse et un nom faciles à retenir. Et surtout, quelque chose de court ! J'ai déjà croisé des noms de blog d'une longueur ahurissante, en anglais et impossible à lire parce que tous les mots sont collés.

Choisissez aussi un nom explicite et original, quelque chose qui se démarque et/ou qui, au moins, soit sans équivoque.

5. Inscrivez-vous sur les (bons) réseaux sociaux

Si votre but est de vous faire connaître un minimum, il est important de s'inscrire sur les réseaux sociaux. Mais pas tous, en tout cas pas nécessairement tous. C'est pour ça que je parle des "bons" réseaux sociaux.

Qu'est-ce donc qu'un bon réseau social, donc ?
C'est un réseau avec lequel vous vous sentez à l'aise et qui correspond à votre niche (thème de votre blog). Par exemple, si vous voulez créer un blog où vous partagerez vos écrits, LinkendIn n'a que peu d'intérêt. Alors que si vous souhaitez vous lancer dans le conseil en e-markeing, LinkedIn est un indipensable.

Il y a tout de même au moins un réseau social qui est presque obligatoire : Facebook. Pour utiliser Facebook comme tremplin pour votre blog, n'oubliez pas qu'il faut créer une page et non un compte.

Bonus. Soyez patient-e

Rome ne s'est pas faite en un jour et votre blog ne fera pas le buzz en une semaine. Il faut du temps (et de la régularité) avant de se faire connaître.

 

Voilà ! J'espère que cet article, bien que fondamentalement différent de ce que je fais d'habitude vous a tout de même plu et qu'il aura répondu à certaines questions, si vous vous les posiez ! wink

C'est un bébé-blogueur ! laugh

Commentaires

Merci

Vraiment très instructif et plein de conseils judicieux.

J'ai fait un blog sur mes lectures en partant à l'aveugle sur une plateforme gratuite (overblog) et même si c'est assez simple d'utilisation, de tels conseils m'auraient bien aidé au départ.

Comme très souvent tes articles sont donc vraiment très interessants.

Merci ! smiley

On ne s'en rend pas compte, mais créer un blog c'est plus compliqué qu'on ne le croit.

Merci Zaha. Créer une page Facebook et non un compte: encore un problème sur lequel je vais devoir me pencher, d'autant que Facebook a supprimer les liens automatiques à partir des sites xordpress :-(

C'est bizarre, je n'ai jamais eu de problèmes pour partager sur mes pages. A moins que ce ne soit sur ton profil que ça pose problème ?

Ajouter un commentaire