Le Flibustier du froid de Ludovic Rosmorduc

Le Flibustier du froid de Ludovic Rosmorduc
Titre : 
Le Flibustier du froid
Auteur-e : 
Ludovic Rosmorduc
Genre(s) : 
Fantasy, Aventure
Éditeur : 
Éditions du Riez
Date de parution : 
30/09/2014
Ma note : 
8/10
Résumé - Quatrième de couverture : 

L’arrivée d’un grand trois-mâts dans la cité portuaire de Trède va bousculer la vie de ses habitants, et notamment celle de Thibault. De caches secrètes en message codé, le jeune garçon va retrouver la piste d’un lointain pirate. Aux côtés d’Alastar, il va vivre la plus grande aventure de sa vie. La plus dangereuse aussi. Au milieu d’une mer en furie, sillonnant entre icebergs et banquise, les deux héros se lancent dans une étourdissante chasse au trésor.
Mais sont-ils les chasseurs ou les chassés ?

Tour à tour mercenaire au service du plus offrant, détrousseur de bourgeois trop fortunés ou chasseur de primes inlassable, Alastar n’avait de cesse de parcourir le monde, brûlant son existence par les deux bouts, vivant chaque journée avec intensité, comme si elle devait être la dernière. Ni pauvre ni riche, il s’arrangeait toujours pour ne manquer de rien, mais n’avait cependant jamais un sou vaillant en poche, dilapidant son argent dans l’alcool, les femmes et le jeu. Un homme tel que lui ne pouvait pas laisser passer l’occasion de s’infiltrer dans le vaisseau de l’un des forbans les plus fameux de tous les temps : Lothaire le Lapidaire.

Mon avis : 

Ce récit raconte l'histoire improbable d'une rencontre entre un fils de pêcheur et un aventurier fauché et sans attaches qui va nous faire embarquer à bord de L'Infrangible pour une chasse au trésors glaciale.

J'ai énormément aimé ce roman : il est palpitant et intéressant. Il m'a redonné le bon goût du roman d'aventure et m'a rappelé les excellents moments que j'avais passés en compagnie du Capitaine Long John Silver et du jeune Jim Hawkins (L'Île au trésors de Robert Louis Stevenson).

Même si l'intrigue est assez simple, elle reste dans la lignée des bons romans d'aventure. Elle est surtout mise en valeur par un contexte intéressant et un environnement hostile. C'est surtout ce dernier qui m'a conquise : une mer de glace. Le combat qu'ils vont mener contre le froid est vraiment bien tourné et l'auteur a réussi à me faire ressentir la douleur des engelures, la morsure des vents glacés et l'horreur des amputations. J'ai lu ce roman emmitouflée dans une bonne couverture en buvant des litres de thé et de chocolat chaud pour me réchauffer pendant cette lecture glaciale.
Je regrette tout de même qu'il n'y ait pas eu un peu plus d'énigmes et de jeux de piste, ainsi que la fin que je trouve un peu trop pleine de "bons sentiments".

Les personnages sont, en général, très bien construits. Hormis ceux d'Azénor et de Méomyr que je trouve assez stéréotypés, les autres sont vraiment très appréciables.
J'ai surtout aimé le duo formé par Alastar et Thibault, que je trouve très complémentaires. Le caractère beaucoup plus pragmatique du premier est complété par le côté plus intellectuel et, parfois, contemplatif du second. On y voit également une dualité entre l'expérience de l'aventurier rôdé à l’exercice et l'insouciance du novice enflammé. Ces deux personnages sont très différents et se complètent bien, le duo fonctionne pour notre plus grand plaisir. On voit également une évolution notable des deux personnages au fil du récit et c'est très agréable de constater qu'ils ne restent pas figés... dans de la glace ! (Je sais, ma blague est mauvaise... Biggrin )
J'ai trouvé les personnages du médecin et du capitaine également très bien construits. Même s'ils donnent l’impression d'être infaillible et droits dans leurs bottes, il en va autrement dans la réalité. On les voit douter et, parfois, aller à l'encontre de leurs principes pour le bien de la communauté ou, au contraire, pour leur bien à eux. Des personnages qui ne sont pas aussi lisses qu'on pourrait le penser au premier abord.

En bref, ce fut un excellent moment de lecture et c'est un très bon roman d'aventure, genre que j’aimerais lire beaucoup plus souvent.

Où l'acheter ? : 

Commentaires

Moi rien que le titre m'attire lol. Je suis tellement fan des histoires de pirates XD
Depuis l'île au trésor quand j'étais gamine

Pareil ! C'est ça qui m'a attirée : les pirates et la chasse au trésor !
Même s'il m'a manqué un tout petit truc pour que ce soit un coup de cœur, ce roman n'en est pas passé loin ! :-)

Ok ... je dois vraiment me faire une wishlist. Est-ce un roman jeune adulte?
J'ai besoin de lectures faciles en ce moment et pas prise de tête ou trop noires.
J'avais lu ado Anne Bonny, femme pirate, sympa aussi ^^

Non, ce n'est pas du YA, mais ce n'est pas prise de tête pour autant :-)
Et je l'ai lu assez vite :-)

Je suis un peu plus mitigé que toi sur ce roman.

L'intrigue est bien, un peu simpliste mais ça ne me dérange pas outre mesure. Le style est bien aussi, notamment comme tu le dis pour les descriptions physiques comme l'effort ou le froid.

Mais les personnages m'ont laissé de glace (sans jeu de mot !). Je les ai trouvés assez creux et les liens qui les unissent m'ont paru très artificiels. Leur "alchimie" ne me semblait pas crédible et a rendu ma lecture un peu ennuyeuse. Pas suffisamment pour arrêter le livre, mais tout juste.

Après, je suis un public difficile en général.

Tu as totalement raison : je trouve aussi que les liens entre les personnages (et les personnages eux-mêmes) ne sont pas assez fouillés.
Mais, étant donné que je ne m'intéressais qu'à la chasse au trésor et à l'expédition, le manque de profondeur des personnages ne m'a absolument pas dérangée. Sauf Azénor, je n'ai pas compris l'intérêt de ce personnage.

Ajouter un commentaire