L'Alliance des Endomices de Danielle Gourbeault-Petrus

L'Alliance des Endomices de Danielle Gourbeault-Petrus
Titre : 
L'Alliance des Endomices (Le Marais des Sauryls 2)
Auteur-e : 
Danielle Gourbeault-Petrus
Genre(s) : 
Fantasy
Éditeur : 
Annaeditions
Date de parution : 
11/12/2014
Ma note : 
8/10
Résumé - Quatrième de couverture : 

« - Mes frères, je vois qu’ils sont nombreux ceux qui haïssent ce Révérend et sa prostituée, ceux qui veulent jeter bas leur gouvernement indigne où se côtoient nobles, gens de rien et la race maudite des Mahonnee. Trop longtemps, les Rergh ont assujetti les mages en utilisant les monstrueux sauryls. Aujourd’hui, nous allons sacrifier à notre renaissance et lorsque vous aurez trempé vos lèvres dans le sang brûlant, vous partirez, chacun vers la mission qui lui a été attribuée. La fin de Dungal et de Ragghé est proche. Bientôt nous pourrons plonger notre lame dans le cœur de cette insanité aux cheveux rouges. »

Vers mon article sur Danielle Gourbeault-Petrus.

Mon avis : 

Au vu de la rapidité à laquelle j'ai dévoré le tome précédent, Le Marais des Sauryls, je ne vous raconte même pas mon impatience à connaître la suite des aventures de Ragghé, Dungal, leurs enfants et leurs amis ! De plus, pour la petite anecdote, ce tome m'a été offert pour mon anniversaire dans des circonstances particulières puisqu'il m'a été remis des mains de l'auteure elle-même ! Et oui, mon compagnon m'a emmenée à une séance de dédicace pour me l'offrir. Le cadeau était donc triple : le bouquin, la dédicace et une discussion avec l'auteure !
Mais trêve de billevesées, il est temps que je vous donne mon avis sur cet excellent second tome !

Le début de L'Alliance des Endomices se déroule quinze ans après la fin du Marais des Sauryls. Nous nous retrouvons donc en Saurélie où Dungal a recréé l'Ordre des Chevaliers Rergh. Au cours d'une réunion diplomatique avec des alliés, une attaque est menée contre Ragghé. Elle en est fortement affaiblie au point de ne plus pouvoir quitter ses appartements. En parallèle, les sauryls des Chevaliers tombent tous gravement malades les uns après les autres. L'enquête est ouverte : qui sont les nouveaux ennemis des Rergh ? Afin de protéger sa famille, Dungal, décide de les envoyer chez leurs alliés : la Cité des Mille Lacs et dans d'autres endroits du pays.

Tout d'abord, ce qui m'a surprise agréablement, ce sont les personnages principaux de ce tome. Ce ne sont pas Ragghé et Dungal, mais leurs enfants. Leurs descendants, fière relève, mèneront l'enquête et les combats pour les Rergh. J'ai également beaucoup aimé découvrir le monde alentours : on voyage pas mal au cours du récit.
Malgré que ce soit un second tome, on ne perd pas en qualité d'écriture ou d'intrigue. Ce qui est souvent le cas quand le premier tome est excellent, le deuxième est souvent moins bon et l'engouement tombe comme un soufflé raté. Les personnages sont toujours aussi attachants et l'intrigue toujours aussi riche en rebondissements. Au cours de ma lecture, j'ai été captivée, beaucoup, je me suis insurgée contre certains personnages, souvent, j'ai ri, un peu, et j'ai pleuré aussi (de rire ou de tristesse, je ne vous le dirai pas).
Mon seul réel regret après avoir fini de dévorer cette dilogie était le peu d'informations à propos de la culture Rergh et de « l'histoire avant l'histoire ». Mais bon, les voies de l'édition sont impénétrables et on fera avec en rêvant du jour où des préquelles seront publiées, peut-être.

Pour conclure : c'est évidemment un cycle que je recommande !

#jedeclaremaflamme

Où l'acheter ? : 

Commentaires

C'est avec délice que j'ai entamé la lecture de l'Alliance des Endomices.
C'est impressionnée que j'ai découvert la suite des aventures de Ragghé.
Le rythme soutenu de l'histoire découpée en petits chapitres nous emporte dans un tourbillon d'aventures et de rebondissements.
Sur fond de luttes, de crises, d'angoisses et de mise au jour du côté noir de la nature humaine, ça fait du bien de lire encore et toujours que c'est par le courage, l'amour, l'amitié et le dépassement de soi que nos héros, vraiment attachants de ce livre, vont pouvoir réussir dans leur quête de la survie de leur communauté.
Cette histoire est esthétique, elle donne envie de dessiner....
A lire, à partager, à dessiner...

Merci pour le commentaire !
Je suis contente que le roman t'ai plu :-)

Ajouter un commentaire