La méthode des flocons

flocon

J'avais évoqué cette méthode de construction du récit, la semaine dernière, quand je vous parlais des 4 piliers du récit. Aujourd'hui, je vais vous la détailler.

Il s'agit, à l'origine, d'une méthode créée et utilisée par l'écrivain Randy Ingermanson et qu'il a partagée sur son blog. L'article originel est en anglais, je vous partage donc, plus bas, la traduction que j'en ai faite. Je me suis permise de ne retenir que les passages d'explication en laissant de côté les paragraphes dans lesquels l'auteur parle de son rapport à la méthode et à l'écriture.
Lien vers l'article original : The Snowflake Method For Designing A Novel.

Cette méthode est découpée en 10 étapes et sert à la construction du récit.

L'importance de l'organisation

Les bonnes histoires ne tombent pas du ciel, elles se conçoivent, s'élaborent et se travaillent. En théorie, ce travail de conception peut se faire avant ou après l'écriture de votre roman. Toutefois, organiser sa fiction avant son écriture permet de travailler plus rapidement et d'obtenir un meilleur résultat. L'organisation est une tâche difficile, c'est pourquoi il est important de trouver un principe directeur dès le début.

La question fondamentale à vous poser avant de commencer est la suivante : Comment élaborez-vous le plan de votre roman ?

L'une de ces méthodes est celle du « flocon de neige ». Descendant directement du « flocon de Koch », il s'agit, à l'origine, d'une équation mathématique servant à créer, par étapes, des formes complexes, telles des flocons de neige. (cf. La figure ci-dessous)


Le flocon de Koch

Le principe est simple : on commence par la plus petite étape (écrire le synopsis en une phrase) puis, petit à petit, on construit et on met en place différents éléments afin de construire son histoire et son univers. Même si la majorité du travail dépend de votre imagination et de votre créativité, qui sont des éléments indépendants de tout procédé, cette méthode vous permettra, toutefois, de canaliser votre créativité. Vous serez ainsi organisé-e dans votre besogne et dans vos idées.

Les 10 étapes


Avant de commencer à écrire, il faut s'organiser. Il est nécessaire de poser sur le papier toutes les idées qui foisonnent. La mémoire n'est pas infaillible et votre créativité a probablement laissé pas mal de trous dans votre histoire. Trous qu'il vous faudra combler avant de commencer la rédaction de votre roman. Pour ce faire, vous avez besoin d'un support d’organisation qui ne finisse pas par vous rebuter d'écrire votre histoire.

Voici donc, les 10 étapes de la méthode des flocons de neige :

Étape 1

Prenez une heure pour réfléchir et écrivez le synopsis de votre roman en une phrase. Quelque chose comme : « Un physicien fourbe voyage dans le passé pour tuer l'apôtre Paul. » Cette phrase pourra toujours vous servir comme slogan publicitaire quand il s'agira de faire la promotion de votre roman.

Plus tard, quand vous enverrez votre manuscrit aux éditeurs, cette phrase devra apparaître très tôt dans votre lettre d’accompagnement. C'est l'accroche qui vendra votre livre à l'éditeur, au comité de lecture, aux commerciaux, aux libraires et, en dernier lieu, aux lecteurs. Donc, trouvez la meilleure des phrases.

Quelques conseils :

  • Plus c'est court, mieux c'est. Tentez d'écrire moins de 15 mots.
  • Pas de nom de personnage. On est mieux de dire « une trapéziste handicapée » que « Martine Durant ».
  • Liez le contexte général avec la situation personnelle d'un personnage : lequel a le plus à perdre dans l'histoire ? Expliquez ce qu'il a à gagner.
  • Inspirez-vous des synopsis en une phrase des grands best-sellers.

Étape 2

Prenez une heure de plus et étendez la phrase à un paragraphe. Décrivez-y la situation initiale de l'histoire, les grandes catastrophes et la fin du roman. Une façon de faire serait de découper l'histoire en « trois catastrophes et une fin ». Chaque catastrophe occupant un quart de l'histoire et la fin, le dernier quart.

Si vous suivez la méthode des trois actes, la première catastrophe correspond à la fin de l'acte 1. La deuxième catastrophe correspond au milieu de l'acte 2. La troisième catastrophe met fin à l'acte 2 et l'acte 3 raconte le dénouement. La première catastrophe peut avoir été causée par des circonstances extérieures. Toutefois, les deuxièmes et troisièmes devraient être causées par le héros alors qu'il essaie d'arranger les choses, tout allant de mal en pis.

Ce paragraphe pourra également être utilisé dans votre lettre de soumission. Idéalement, il ne devrait compter environ 5 phrases :

  • une phrase pour situer le roman ;
  • une phrase par catastrophe ;
  • une phrase pour le dénouement.

Il ne faut pas confondre ce paragraphe avec le quatrième de couverture : ce paragraphe résume toute l'histoire en en donnant la fin. Un quatrième de couverture ne reprend que le premier tiers d'une histoire.

Étape 3

Ce que vous avez déjà écrit vous donne déjà un bon aperçu de votre roman. Maintenant, vous avez besoin de quelque chose de similaire pour vos personnages. Les personnages sont les pièces maîtresses d'une bonne histoire et le temps que vous passerez à les créer sera un gain de temps inestimable au moment de l'écriture. Pour chaque personnage principal, prenez une heure et écrivez une résumé d'une page par personnage comprenant :

  • le nom du personnage ;
  • son caractère résumé en une phrase ;
  • sa motivation (que veut-il de manière abstraite, inconsciente ?) ;
  • son but (que veut-il concrètement ?) ;
  • son conflit (qu'est-ce qui l'empêche d'atteindre son but ?) ;
  • sa révélation (que va-t-il apprendre ? Comment changera-t-il ?) ;
  • un résumé de son histoire en un paragraphe.

Un point important : vous pouvez constater que vous avez besoin de revenir en arrière et de réviser les étapes 1 et 2. Continuez ! C'est bon signe, cela signifie que vos personnages vous apprennent des choses à propos de votre histoire. Il est toujours important, à n'importe quelle étape du processus de conception, de retourner en arrière et de revoir les points précédents. En réalité, c'est même inévitable. Chaque révision que vous faites maintenant seront des révisions que vous n'aurez pas besoin de faire sur un manuscrit bancal de 400 pages.

Autre point important : il n'a pas à être parfait. Le but de chaque étape est de vous amener à l'étape suivante. Gardez votre élan ! Vous pourrez toujours y revenir plus tard et les corriger une fois que vous connaîtrez mieux votre histoire.

Étape 4

A ce stade, vous devriez avoir une bonne idée de ce que sera votre roman et vous n'y avez passé qu'un jour ou deux. Et même si vous y aviez passé plus d'une semaine, ça n'a pas d'importance. Si l'histoire est bancale, vous le savez dès à présent et pas après avoir passé 500 heures à écrire votre premier jet. Désormais, il ne vous reste qu'à étoffer votre histoire. Prenez plusieurs heures et développez chacune des phrases de votre paragraphe de l'étape 3 en un paragraphe chacune. Chaque paragraphe doit finir par une catastrophe, hormis le dernier. Celui-ci doit expliquer comment l'histoire se termine.

C'est très amusant et, à la fin de l'exercice, vous aurez les grandes lignes de votre roman. Ce n'est pas grave s'il ne tient pas sur une seule page, avec un interligne normal. Le plus important est d'exploiter les idées qui intégreront votre histoire. Vous devriez avoir, dès lors, un résumé convenable à inclure dans une lettre d'accompagnement.

Étape 5

Prenez un jour ou deux pour écrire une description d'une page pour chaque personnage principal et d'une demi page pour chaque personnage secondaire. Ces « synopsis de personnage » servent à raconter l'histoire du point de vue de chaque personnage. Bien entendu, vous êtes libre de retourner travailler les étapes précédentes en fonction de ce que vous avez appris en travaillant celle-ci.

Étape 6

A partir de maintenant, vous avez une histoire solide avec différentes trames, une par personnage. Maintenant, prenez une semaine et étendez votre synopsis d'une page (étape 4) en un synopsis de 4 pages. Chaque paragraphe de votre étape 4 devra être développé en une page. C'est très amusant parce que vous arrivez à comprendre la cohérence profonde de votre récit et vous devez prendre des décisions stratégiques. Vous aurez certainement envie de retourner en arrière et de corriger des choses dans les étapes précédentes puisque vous aurez un aperçu encore meilleur de votre roman et que de nouvelles idées auront surgit dans votre esprit.

Étape 7

Prenez une nouvelle semaine pour approfondir les descriptions de vos personnages sous forme de fiches détaillant tout ce qu'il est nécessaire de savoir à propos de chacun d'eux. Des détails standards comme : la date d'anniversaire, la description physique, l'histoire, la motivation, le but, etc. Mais également, le plus important : comment le personnage changera-t-il au cours du récit. Il s'agit d'un complément à l'étape 3 et qui permet d'en apprendre beaucoup plus à propos de ses personnages. De nouveau, vous reviendrez probablement en arrière pour revoir les étapes 1 à 6 au fur et à mesure que vos personnages vous paraîtront de plus en plus « réels ». Prenez autant de temps que nécessaire : ce qui est fait maintenant ne sera plus à faire plus tard.

Une fois cette étape terminée, quel que soit le temps que cela vous a pris, vous détenez plus qu'il n'en faut pour écrire une lettre d'accompagnement.

Étape 8

Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire une pause à ce stade. Mais il vous faudra bien finir par l'écrire, ce roman ! Avant ça, il y a quelques petites choses à faire pour écrire plus facilement votre premier jet. La première est de reprendre votre synopsis en 4 pages et d'établir, à partir de celui-ci, une liste des scènes que vous aurez besoin de raconter. La méthode la plus simple et la plus rapide est de l'écrire sous forme de tableau. Je vous conseille de vous aider du tableau que vous trouverez à la fin du fichier pdf « plan détaillé » qui se trouve dans le kit de l'écrivain que vous avez obtenu en vous inscrivant à la newsletter.

Il vous faut y détailler les scènes qui se dégagent de votre intrigue de 4 pages. Travaillez avec une seule ligne par scène que vous mettrez en relation avec des colonnes qui précisent :

  • les personnages présents durant la scène ;
  • ce qui s'y déroule ;
  • le nombre de pages/mots/signes que durera la scène (facultatif).

Un tableau est idéal parce qu'il vous permet de visualiser d'un seul coup d’œil l'entièreté de votre intrigue, mais également de ré-arranger l'ordre des scènes plus facilement. Faire un bon tableau peut prendre plusieurs semaines. Une fois qu'il est terminé, vous pouvez ajouter une colonne reprenant les numéros des chapitres dans lesquels se dérouleront les scènes.

Étape 9

(Facultative)

Ouvrez votre traitement de texte et commencez à écrire une description narrative de votre histoire. Racontez en quelques lignes ou paragraphes chacune des scènes de votre tableau. Écrivez quelques dialogues qui vous viennent à l'esprit et esquisser l'intrigue des scènes. Si vous constatez qu'il ne se passe rien dans certaines de vos scènes, vous pouvez décider, soit de les supprimer, soit d'y ajouter de l'action.

Étape 10

A ce stade, asseyez-vous et écrivez le vrai premier jet de votre roman. Vous serez étonner de constater avec quelle facilité et rapidité vous raconterez votre histoire. Vous pourriez penser que toute votre créativité aura été épuisée pendant les étapes précédentes. Il n'en est rien ! (Sauf si vous avez sur-travaillé vos étapes...)

Cette partie-ci va vous permettre de mettre en lumière tous les petits détails auxquels vous n'auriez pas pensés, de relever toutes les petites incohérences qui seraient passées au travers les mailles du filet,... Mais comme vous savez que la structure générale du roman fonctionne, vous vous amuserez à résoudre ces petits problèmes, et ce, assez rapidement.

A mi-chemin de la rédaction, prenez le temps de respirer et de revoir votre plan. Ce plan, n'est pas immuable et il peut évoluer en fonction du développement de votre récit.

Le résumé des 10 étapes


Étape 1 : résumer en une seule phrase simple (15 mots max.) le sujet général du roman.

Étape 2 : résumer l'histoire en un paragraphe de 5 ou 6 phrases.

Étape 3 : faire une présentation des personnages principaux. Pas des descriptions, mais un résumé de leurs motivations, de leurs fils narratifs et de ce qui va changer chez eux au cours de l'intrigue.

Étape 4 : reprendre le paragraphe de l'étape 2 et faire de chaque phrase un paragraphe complet, aboutissant à un synopsis en une page.

Étape 5 : faire une description et un résumé de l'intrigue, sur une page pour les personnages principaux, plus basique pour les personnages secondaires.

Étape 6 : développer le synopsis de l'étape 4 sur quatre ou cinq pages (+/- 1 page par paragraphe).

Étape 7 : faire des fiches de personnages complètes, avec historique détaillé et le synopsis par chaque personnage.

Étape 8 : écrire la liste des scènes.

Étape 9 (facultative) : faire une description détaillée de chacune des scènes (+/- 1 ou 2 pages par scène).

Étape 10 : écrire.



J'espère que cette méthode vous inspirera. En tout cas, elle m'a été très utile. Qu'en avez-vous pensé ? L'avez-vous déjà testée ?

Commentaires

Merci pour cet article Zaha, d'autant plus qu'il est consacré à une méthode d'écriture que j'applique (à ma sauce, mais la base et là) et que j'adore *_*

Mais de rien ;-)

10 étapes. Sapristi, j'en ai grillé quelques-unes. Il faut avoir une bonne discipline pour prendre le temps de bien préparer tout cela. Je ne doute pas que ce soit payant au final et que le travail d'écriture s'en trouve à la fois facilité et "magnifié". Cette hiérarchisation des étapes me semble tout à fait pertinente et adaptée. Dans mon cas, j'ai instinctivement appliqué certains points, et d'autres moins, voire pas du tout. C'est intéressant et motivant d'avoir une méthode claire sur laquelle réfléchir. Merci de l'avoir partagée.

Moi aussi j'ai appliqué certaines de ces étapes instinctivement et, après avoir découvert cette méthode, je n'ai appliqué réellement que 6 étapes (les 1, 2, 3, 4, 8 et 10). :-)

J'ai tendance à m'embrouiller quand il s'agit de la liste des scènes..... est-ce que c'est censé être long ? (par exemple toi tu a fais combien de pages?). Le problème c'est que quand je ne fais pas de plan je m'embrouille pour écrire le récit également donc je crois que ce serait vraiment mieux si j'en faisais un mais je ne sais pas ce qui me freine à ce point.
. Mais je n'abandonne pas j'ai l'espoir de le terminer un jour.

Merci pour ton commentaire ! Smile

De mon côté, je n'ai pas travailler par scène mais par chapitre. J'ai utilisé le tableau "plan détaillé" disponible dans le kit téléchargeable via la newsletter. J'y avais programmé 22 chapitres avant de commencer l'écriture et je les ai dépassé pendant l'écriture. Là, j'en suis presque à la fin de mon premier tome et je dois avoir dans les 28 chapitres. Mais, même si je n'ai pas respecté strictement ce que j'ai écrit sur mes plans, j'ai suivi la ligne directrice que je m'étais fixée..

J'espère que ma réponse t'a aidée, n'hésite pas à poser d'autres questions Wink

Merci, ça m'aide beaucoup ! C'est vrai que ç'est rassurant d'avoir plusieurs avis. Je me suis fixé une limite à 20-30 chapitres mais pour l'instant je n'ai 18 chapitres. Cela étant certaines scènes me paraissent longues donc je pense que je vais sectionner ces chapitres plus tard. En tout cas je crois que je préfère également programmer son écriture par chapitres plutôt que de diviser par scènes parce que j'ai du mal à me représenter mentalement ce qu'est une scène dans un roman.

Je pense que c'est un découpage que tu peux faire une fois ton premier jet terminé, il ne faut pas que ça te bloque maintenant.
Pour moi aussi, certains de mes chapitres seront fusionnés entre eux et d'autres divisés en plusieurs morceaux, j'écris mon premier jet comme je le sens sans trop me poser de questions par rapport au découpage des chapitres.

En ce qui concerne les scènes, c'est comme au théâtre : ce sont certains personnages qui font quelque chose dans un endroit précis à un moment donné. Si l'on change un seul de ces paramètres (un personnage qui arrive ou qui part ; on change d'endroit ;...) alors on change de scène.

Ajouter un commentaire