Plante légendaire : L'aubépine

Plante légendaire : L'aubépine

Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de l'arbre de mai : l'aubépine.

Étant donné que Beltane se tient mardi, je me suis dit que ce serait une bonne idée de vous parler de l'arbre emblématique de cette fête celte. Mais si l'aubépine est caractéristique du mois de mai dans les croyances celtes, c'est surtout parce que c'est un arbrisseau dont la fleuraison a lieu durant ce mois.
D'ici quelques jours, nous devrions voir de magnifiques fleurs blanches et odorantes parer les haies d'aubépine !

C'est également le nom donné au 4e jour du mois de floréal dans le calendrier révolutionnaire français, ce qui équivalait au 23 avril.

Un soupçon de botanique

Aubépine vient du latin « alba spina » qui signifie épine blanche. C'est d'ailleurs l'un des nombreux surnoms de cet arbuste épineux parmi lesquels on retrouve : arbre de mai, noble épine, bois de mai, mai ou cenellier (du nom de la baie rouge qu'il donne : la cenelle). Cet arbrisseau à feuilles caduques, membre de la famille des rosacées, mesure entre 4 et 8 mètres de haut et peut vivre jusqu'à 500 ans. À l'état sauvage, on le trouve couramment en lisière de forêt. Mais il se prête très bien à la constitution de haies : sa ramure très dense développe rapidement des branches dans tous les sens.

Son bois dur et nerveux n'est pas utilisé en menuiserie. Toutefois, il fait d'excellents manches à outils. Autrefois, on l'utilisait pour des pièces mécaniques, car c'est un bois très résistant aux frottements, en petite menuiserie et tournerie, pour en faire des robinets de tonneaux. C'est également un bon combustible.
On en fait également des baguettes magiques (cf. celle de Drago Malefoy).

L'aubépine fleurit vers la mi-/fin-mai et donne des fruits, de petites baies rouges, à l'automne. Les cenelles sont comestibles. On peut même en faire de l'eau-de-vie.

Un peu de pharmacologie

Les propriétés médicinales des cenelliers sont très intéressantes. Ils sont :

  • hypotensifs (baissent la tension artérielle)
  • sédatifs
  • antispasmodiques
  • astringents (resserrent et assèchent les tissus, et peuvent faciliter la cicatrisation)
  • diurétiques

Les fleurs, les fruits, les bourgeons et les feuilles sont des régulateurs du muscle cardiaque. Ils soignent l'hypertension en facilitant la circulation coronaire par vasodilatation, ils diminuent les palpitations, soignent l'arythmie et la tachycardie et améliorent la circulation sanguine. L'aubépine peut être utilisée en prévention contre l'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine et facilite le rétablissement après une crise cardiaque.

Une tisane de fleurs d'aubépine combat l'insomnie, calme les angoisses et la nervosité.

En médecine vétérinaire, il arrive qu'on prescrive des baies d'aubépine à manger contre les diarrhées des vaches. Et quand elles ont le pis enflé, il faut le leur frotter avec une décoction de lichen d'aubépine.

Beaucoup de croyances

L'aubépine a toujours été liée à des symboles tels que la pureté et la purification, mais aussi la protection. Elle a également été associée à l'acte sexuel et à la virginité.

Dès l'Antiquité, l'aubépine tient une grande place dans les croyances populaires. Ainsi, l'aubépine est l'arbre de la virginité et de la chasteté. de nombreux rites la relient au mariage :

  • À Rome, après la cérémonie de mariage, le mari devait agiter un rameau d'aubépine en conduisant son épouse vers la chambre nuptiale
  • En Grèce, l'aubépine ornait la porte de la chambre pendant la nuit de noces. De même, chaque convive au repas de mariage apportait une branche d'aubépine en guise de porte-bonheur pour le couple.
  • En Grèce et à Rome, les mères, soucieuses de la virginité de leurs filles, plaçaient dans leurs chambres des bouquets de d'aubépine.
  • Les vieilles filles plaçaient des fagots de bois d'aubépine sous leur lit pour se protéger de la tentation.

Dans la tradition celtique, on tressait l'aubépine en guirlande pour en décorer les maisons lors de la fête de Beltane, qui célébrait le retour de la période claire et donc le retour de la vie, de la lumière (attention, la fête celte de la lumière est Imbolc, aux alentours du 1er février) et la fertilité.

L'aubépine est aussi considérée comme le refuge des fées. Sacrée en Irlande, elle est, dit-on, un passage vers le Sidh puisqu'elle pousse souvent sur des tertres funéraires, à des carrefours et sur d'autres seuils de l'Autre Monde.
Des couronnes de fleurs d'aubépine étaient offertes aux fées à Beltane pour obtenir leurs faveurs. La légende raconte également que si l'on s'assoit sous une aubépine à Beltane, Litha ou Samhain, on risque de se faire envoûter par les fées.
Dans la série L'Épouvanteur de Joseph Delaney, les aubépines sont souvent le refuge de gobelins.

Ses relations étroites avec les fées et l'Autre Monde font de l'aubépine un arbre protecteur contre les envoûtements, le mauvais sort et les maladies :

  • On attachait des branches d'aubépine au ventre des animaux pour protéger le bétail des maléfices.
  • Dans les traditions wiccanes et de sorcellerie (moderne et ancienne) l'aubépine (fleurs, feuilles et épines) est une plante associée à la protection qui entre dans la confection de différents charmes. D'ailleurs, les sorciers et sorcières ont souvent paré leurs maisons d'une haie d'aubépine.
  • Les branches d'aubépine étaient accrochées dans les étables afin de protéger le bétail et suspendues dans les laiteries pour empêcher le lait de cailler.
  • Pour barrer l'envoûtement sur un troupeau, on prenait le cœur d'un des animaux morts, puis on le perçait de 9 épines d'aubépine et on le jetait dans le feu. Le coupable de ne manquait pas de se présenter.

Quelques superstitions

Je ne résiste pas à vous partager quelques superstitions que j'ai croisées au cours de mes recherches pour écrire cet article ! Je vous les donne en vrac, sans réelle suite logique.

Dans nos traditions populaires, arracher ou abattre une aubépine porte malheur.

Il semble que la foudre ne l'atteint jamais. Aussi, brandir une branche d'aubépine écarte la foudre. Et si on se réfugie dessous pendant un orage, on est certain-e d'être protégé-s.

Pour guérir de la fièvre :

  • offrir à une aubépine 1 œuf et 1 pièce qui a servi à signe le mal,
  • faire une incantation
  • couper une brindille de l'arbre, la mettre en bouche et l'y conserver jusqu'au retour au foyer, où on la jettera dans le feu.

Deux feuilles d'aubépine croisées sous les narines arrêtent les saignements de nez.

Élixir de longue vie des rois francs : Après les premières gelées, cueillir une poignée de cenelles et les faire bouillir dans 1/2 litre d'eau avec 200 g de sucre durant 10 minutes. Ajouter alors 1/3 litre de rhum brun, laisser revenir à ébullition et retirer directement du feu. Filtrer, laisser refroidir et mettre en bouteille. Boire un petit verre tous les soirs.

 

Voilà ! J'espère que cet article vous a plu et qu'il vous a donné quelques idées ! N'hésitez pas à ma dire ce que vous en avez pensé et s'il vous a insipré wink

 

Crédit photo : Basotxerri

 

Commentaires

Waouh !

Super article, j'ai appris beaucoup de choses très intéressantes et utiles sur l'aubépine.

Ça a même boosté mon imagination pour les histoires que j'écris actuellement.

Merci encore pour ce super texte !

Si ça t'a inspirée, alors j'ai bien travaillé ! wink

Merci beucoup pour ton commentaire !

Très joli texte. Marci Zahardonia.

Merci ! smiley

Je ne pensais pas que l'obépine avait autant de vertus médicinales et était aussi encrée dans les cultures. Merci pour cette découverte :)

Il y a beaucoup de plantes dont ne soupçonne pas tous les bienfaits qu'elles peuvent nous apporter ! smiley

Merci zahardonia pour ce super article, comme toujours.

Moi qui étais en manque de superstition pour mon monde, cet article vient de me relancer.

Je suis ravie si l'article t'a aidé à re-booster ton inspiration ! wink

Salut ^^

Je viens de lire cet article et je l'ai trouvé très instructif et très intérressant, alors je me demandais si tu pouvais faire plus d'articles sur les bois à l'avenir :)

Merci ! smiley

Cet article fait partie de la catégorie Plantes légendaires. Il y a déjà 3 articles dans cette série et, bien sûr, il y en aura d'autres wink

Ajouter un commentaire