Créer son système de magie : Les familles de la Magie

Aujourd'hui, nous abordons un nouveau chapitre : la pratique de la Magie.

Dans ce chapitre, nous allons parler de la pratique pure et dure de la Magie. Nous aborderons les mécanismes de la Magie, des modes opératoires pour lancer un sort, des différentes doctrines qui entourent la Magie et de ce qui est nécessaire au thaumaturge pour pratiquer son art (ou sa science, c’est selon).

Les familles de la Magie sont les différents modes opératoires de cette dernière, ses mécanismes. Ces familles regroupent des sorts selon des caractéristiques communes en terme de fonctionnement et d’effets désirés.

N.B. : Ce que nous aborderons ici sous le terme de familles sont plus connus par les rôlistes (notamment de Donjons et Dragons et Pathfinder) sous le nom d’écoles. Il est important de souligner que cette dénomination n’a pas été reprise ici pour deux raisons :

  1. Pour ne pas créer d’amalgame entre les explications généralistes données ici et les cas particuliers que sont les systèmes de magie de Donjons et Dragons et Pathfinder. En effet, ces deux systèmes sont uniques et propres aux univers dans lesquels ils ont été définis et ne peuvent donc être représentatifs de la totalité des systèmes de magie qui existent et existeront en Fantasy.
  2. Le terme école de magie est utilisé ici dans un tout autre sens : une doctrine, une philosophie ou un héritage artistique, ainsi que l’ensemble des partisans et disciples de cette doctrine, philosophie ou de cet héritage artistique.

Pour les donjonneux qui passeraient par là, ne vous étonnez donc pas de trouver d’autres définitions pour des mots que vous connaissez, d’en voir de nouveaux ou, au contraire, de constater l’absence de certains.

 

Abjuration

Cette famille de la Magie permet de retourner la Magie contre elle-même. On peut la voir comme une sorte d’effet miroir en quelque sorte, de riposte façon « retour à l’envoyeur ».

Cette magie est principalement utilisée pour la protection et la contremagie.

Quand un sort d’abjuration est réussi, le lanceur n’est pas affecté par la magie de son adversaire et renvoie le sort tel quel vers l’ennemi.

 

Conjuration

Les sorts de conjuration permettent d'annuler la Magie d’autrui ou de repousser des entités. La conjuration est également une famille de sorts très utilisée dans la contremagie pour annuler les malédictions ou briser certains sorts (comme des sorts de protection ou des pièges magiques).

Un exorcisme est une conjuration.

 

Divination ou mancie

Les sorts de divination permettent de révéler ce qui est caché ou secret, c’est-à-dire l’avenir, le passé, des choses perdues ou oubliées…

Il existe diverses façon de pratiquer la divination qui feront l’objet d’un article dédié. Mais, en attendant, dès qu’un mot se termine par « mancie », c’est une forme de divination (y compris la nécromancie).

 

Enchantement

Les enchantements permettent d’insuffler de la magie ou un sort précis dans un objet ou un être.

Ils sont principalement utilisés pour renforcer des armes par des sorts, pour créer des artefacts ou pour renforcer ou affaiblir des personnes. Par exemple :

  • Animer des corps morts est un enchantement puisqu’on insuffle de la magie dans quelque chose d’inerte pour le faire bouger.
  • Un sort destiné à améliorer, de manière temporaire ou pas, une caractéristique de l’un de vos personnages (un buff pour les gamers) est un enchantement.

Un enchantement peut être provoqué par un sort comme par le port d’un objet ou grâce à une potion.

Les enchantements sont un cas particulier de la Magie car ils sont les seuls qui peuvent mélanger deux familles en même temps. Enchanter un objet pour qu’il produise un effet particulier grâce à un sort précis, c’est mélanger la famille des enchantements avec la famille du sort en question. Par exemple, une cape d’invisibilité est l’enchantement d’un objet pour qu’il produise un sort d’illusion.

 

Ensorcellement ou envoûtement

Cette famille de la Magie permet de manipuler les esprits et les consciences des créatures et des êtres. Il s’agit d’une forme de contrôle mental.

Cette manipulation peut avoir pour but d'influencer les pensées de quelqu'un ou de prendre le contrôle d'un corps encore vivant.

 

Évocation

Les sorts d’évocation en appellent directement à la Magie pour créer ou détruire. Ils demandent en général beaucoup de compétences et de concentration de la part du thaumaturge puisqu’il s’agit ici de créer à partir de rien (de Magie pure plus précisément).

L’exemple parfait pour cette famille de sort est celui de la traditionnelle boule de feu.

 

Illusion

Les sorts d’illusion sont destinés à tromper les sens de la cible. Ils permettent de faire percevoir des choses qui ne sont pas là, voire qui n’existent pas, ou, au contraire, de dissimuler ce qui est présent.

Les sorts de camouflage ou d’invisibilité sont des illusions

 

Invocation ou convocation

Cette famille de sorts permet de faire venir à soi ou à un endroit donné des entités, des êtres ou des objets qui se trouvent dans des lieux différents, parfois très éloignés géographiquement ou dans d’autres plans.

La téléportation fait partie de la famille des invocations.

 

Transmutation

La transmutation est une modification partielle ou totale de l’intégrité physique d’un être ou d’un objet. Ce peuvent être : un agrandissement, un rétrécissement, une modification de la matière (comme du plomb qui devient de l’or), etc.

En cas de transmutation totale, on parle de métamorphose.

 

Voilà, c'était un article assez court cette fois-cis, mais j'espère qu'il vous a plu et qu'il vous aidera. Si vous avez des questions ou que vous aimeriez que je développe un peu plus chaque famille, n'hésitez pas à me le dire, les commentaires sont là pour ça. wink

Dans deux semaines, nous parleront des disciplines de la Magie.

 

Si l'article vous a plu et que vous avez encore 30 secondes à m'accorder, vous pouvez aller regarder une vidéo (de 30 secondes justement) sur
C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup wink

 

Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à me faire un don sur Tipeee ou sur PayPal ou à regarder une (ou plusieurs) vidéo de 30 secondes sur Utip ou encore à acheter mes livres !

Boutique

Commentaires

Salut ^^

Je ne vois pas très bien la différence entre l'Abjuration et la Conjuration ^^'

J'aimerais bien un article sur la Nécromancie (j'ai un peu de mal à voir en quoi ça fait partie de la divination), sur l'Illusion et l'Envoûtement. C'est quoi la différence entre les Familles et les Disciplines de la magie ?

Peut-être que la différentiation entre abjuration et conjuration sera plus claire avec un schéma :

C'est mieux ?

Je n'ai pas prévu d'articles sur la nécromancie, mais j'en parlerai quand je ferai l'article sur la divination. Quant à l'illusion et l'envoûtement, il n'y a pas grand chose de plus à dire. Qu'aimerais-tu savoir ? Je pourrais étoffer l'article.

Quant à la différences entre les familles et les disciplines, je suis certaine que tu comprendras la différence dans 2 semaines wink

Effectivement, je comprends mieux comme ça. Parfois, j'ai besoin d'exemples ou explications plus visuelles. Merci ^^

Je comprends pas trop en quoi la Nécromancie fait partie de la Divination, mais je suppose que je comprendrais mieux quand tu écriras l'article dessus ^^

Disons que pour l'Illusion et l'Envoûtement, ça peut être proche, puisque l'Envoûtement manipule l'esprit des gens. Si grâce à l'Envoûtement, on peut faire en sorte de faire halluciner une autre personne, ça rejoint l'Illusion, non ?

J'ai hâte de lire le prochain article ! ^^

Pas vraiment, l'envoûtement manipule effectivement l'esprit, mais pas dans le but de lui causer des hallucinations (ou pas que), l'envoûtement a vraiment un but de contrôler les faits et gestes d'une personne, ainsi que ses pensées. Dans le cas des hallucinations causées par un envoûtement, on est plus dans le thème de l'envoûteur qui ancre des idées paranoïaques dans l'esprit de sa victime pour lui faire voir, entendre et/ou imaginer des choses qui sont fausses.

L'illusionniste agit sur l'environnement de la personne pour tromper ses sens. Il crée des mirages, de fausses images, de faux sons... Il n'agit pas directement sur sa cible.

Envoûtement se rapprocherait de de la possession, si je comprend bien ?

La possession est une forme d'envoûtement wink

Salut Liadan

Je pense que par Nécromancie tu entends animation de zombie, création de phylactère de liche et tout le trip autour des morts-vivants. Mais Zahardonia ( que je remercie au passage pour l'article ) - si j'ai bien compris - évoque quant à elle par Nécromancie la Divination par les morts, du style '' je pose une question au vieux devin mort depuis cent ans car il a emporté des secrets dans sa tombe ''. Ce n'est pas du tout pareil.

Voilà, j'espère t'avoir éclairé correctement.

 

C'est à peu près ça pour la nécromancie smiley

On aurait pas potassé D&D a tout hasard ? :D

Merci pour l'article, je vais pouvoir étoffer un peu ma nouvelle sur la magie de mon monde ! <3

Et d'ailleurs merci pour TOUT ton travail <3 <3 !

Merci ! ^_^

Un peu... mais je ne bosse pas qu'avec D&D, dans mes recherches j'ai autant d'ouvrages de fiction (romans comme JdR) que des ouvrages documentaires.

Ok, merci :D

Ce serait sympa un article sur le chamanisme et ce type de magie, si tu as du temps ^^

Le chamanisme est une école de magie, donc c'est prévu wink

Super ^^

Salut, Dhonunthane ^^

C'est vrai que c'est la première chose à laquelle je pensais parce que la nécromancie touche à tout ce qui a un rapport avec la mort. C'est vrai que ça semble plus logique, ton explication. Donc ce serait de la divination par nécromancie ? Ou bien le principe même de la nécromancie c'est ton explication ? Parce que de ce que j'ai lu, la nécromancie se rapproche plus du classique zombi.

Merci pour ta réponse ^^

Petite question sans rapport avec l'article ^^

Quelle est la différence entre le Méchant et l'Antagoniste de l'histoire ?

Je ferai un article sur le sujet, il est prévu une série sur les archétypes et sur les fonctions des personnages.

Quand tu as des questions sans rapport avec les articles, je préférais que tu m'envoies un mail via le formulaire de contact wink

Ok, je le ferais à partir de maintenant ^^

Salut, Prime Reine ^^

Est-ce que c'est toi qui a découpé la magie en ces différentes familles (une interprétation personnelle) ou est-ce que ça vient de recherches ? :)

Ça vient de mes recherches. En revanche, ce système-ci de classification m'est propre. Je me suis basée sur mes recherches, mes lectures et sur l'Histoire pour établir le système que j'ai présenté ici. Il s'agit d'une sorte de synthèse de tout ce que j'ai lu.

D'accord. C'était pour savoir puisque je comptais arranger mes familles de magie d'une manière similaire. Merci ^^

Article intéressant pour les termes, en effet, dans l'écriture cela peut toujours enrichir notre vocabulaire en connaissant les familles de magie.^^

Merci pour cet article, il m'a été très utile pour clarifier les différentes pratiques de la magie et mieux comprendre certaines subtilités ! J'ai été agréablement surpris de voir que j'avais vu plutôt juste dans l'ensemble mais certains termes comme la conjuration et l'abjuration restaient un peu obscurs pour moi et je voulais justement créer une "classe" de personnages orientée vers le soutien, et dont l'un des piliers serait ces deux disciplines ! Je te remercie donc une seconde fois pour ton travail, j'ai vraiment hâte de lire d'autres articles plus détaillés sur chaque type de magie ! 

J'ai plusieurs questions, plusieurs suppositions : 

Première question :

  • En supposant que l'illusionniste agit sur l'environnement et non directement sur la cible (à tromper), cela revient à réaliser un enchantement (si on applique un sort spécifique sur l'environnement à l'encontre de la cible, imitant faussement un aspect) et/ou une transmutation (si on modifie physiquement l'environnement, même temporairement), non ?

Deuxième question :

  • En supposant que l'illusionniste agit directement sur la cible (à tromper) en modifiant ses pensées ou son ressenti, cela revient à réaliser un envoutement, non ?

Si la réponse pour ces deux questions est oui, la "famille" de l'illusion n'est alors qu'un sous-embranchement inclus dans l'enchantement & la transmutation & l'envoutement.

Il serait plus correct de dire que l'illusionisme (l'illusion) est un sous-effet de l'enchantement et/ou la transmutation et/ou l'envoutement.

Encore merci pour cet article, bien rédigé :)

Dans tes 2 questions, tu soulèves ce qui différencie une illusion d'un enchantement et une illusion d'un envoûtement.

Mais l'illusion est une famille en soi car les mécanismes sont trop différents des autres.

Cependant, il faut garder à l'esprit qu'il s'agit de mon interprétation et qu'il n'y a pas de vérité absolue en la matière wink

J'ai une autre question :

En reprenant et en supposant ta définition de l'enchantement :

Ne serait-il pas plus correct de dire que l'enchantement est la "famille mère" englobant la transmutation et l'envoutement ?

La transmutation est un sous-ensemble ou un effet de l'enchantement, puisque la transmutation est la conséquence de la magie insufflé dans l'objet ou l'être pour le faire changer de forme.

L'envoutement pareil, est un sous-ensemble ou un effet de l'enchantement, puisque l'envoutement est la conséquence de la magie insufflé dans l'être pour manipuler ses pensées.

J'ai une autre vision de la conception de tes trois familles là (Enchantement, Envoutement et Transmutation)

A la Hunter X Hunter, pour bien distinguer les 3, le Nen dirait plutôt l'Enchantement fait découler: Renforcement, Envoutement (Manipulation), Transmutation

Renforcement : pour les buffs

Envoutement : pour manipuler les esprits, les consciences et les objets inanimés

Transmutation : modifier physiquement un objet ou un être (même temporairement)

Qu'en pensez-vous ?

Les cibles et les effets sont trop différents pour être ranger dans la même famille.

Ajouter un commentaire