Bilan 2022 et Projets 2023


Aujourd’hui, je reviens avec le traditionnel bilan de l’année écoulée et la présentation des projets pour l’année à venir.

Je sais qu’il est un peu tard pour vous présenter mes vœux, mais j’aimerais tout de même vous souhaiter le meilleur pour cette année 2023.

2022, la chute à pic continue

Si vous avez lu mon infolettre de décembre, vous savez que je peux résumer mon année 2022 par une citation d’Ichabod Crane dans la série Sleepy Hollow :

Si la Vie m’a appris une chose, c’est qu’elle nous donne rarement, trop rarement le luxe de nous conformer à nos plans d’origine. Nous devons, par conséquent, nous résigner et nous adapter de notre mieux à ses rebondissements imprévus.

Ichabod Crane, Sleepy Hollow, S03E16 À la lueur de l’aube

J’avais commencé mon année 2022 pleine d’entrain et d’optimisme et… l’Univers (ou ce que vous voulez) m’a juste rabattu mon caquet en me disant : « NAN ! »

J’ai tout de même essayé de garder mon optimisme, malgré le covid que nous avons fait en famille en fin janvier (covid que nous avons refait en juillet…), à 2 semaines d’Yggdrasil.

C’est après Yggdrasil que j’ai commencé à perdre mon optimisme, c’est-à-dire vers la mi-février… Et mon moral a atteint le fond du trou un peu avant Noël.

Je ne rentrerai pas dans les détails déprimants, principalement parce que je n’ai pas envie de remuer ce sac de m*** qu’a été 2022.

En revanche, j’ai envie de revenir sur quelques points positifs de cette année :

❤️‍🩹 Pas de décès !

Ça peut vous paraître étonnant à relever comme point positif, mais en 2021 il y a tout de même eu 13 décès dans mon entourage plus ou moins proche. Des membres de ma famille et de ma belle-famille proches, des membres un peu moins proches, des amis qui m’étaient chers ou l’étaient à mes parents ou mes beaux-parents… Autant vous dire que nous avions très peur pour les survivants et les survivantes en 2022.

💫 Yggdrasil, un concentré de magie

En 2022, j’avais un stand au festival Yggdrasil, un festival de l’imaginaire qui se tient à Lyon au mois de février.

L’expérience a été merveilleuse : j’y ai rencontré des personnes fabuleuses, participé à des échanges incroyables et vécu des moments inoubliables. Un an après, je suis encore gorgée de tous les moments extraordinaires que j’ai vécus.

Je vous invite à lire compte-rendu que j’en ai fait, si vous le souhaitez : Yggdrasil 2022 : De la magie à l’état pur !

✨ Le nouveau site

Monde Fantasy a fait peau neuve avec un nouveau site tout beau tout propre. Il était plus que temps que je lui donne un aspect plus professionnel puisque Monde Fantasy est mon activité principale 😉

🩺 L’opération de ma fille

Ces 3 dernières années n’ont pas été de tout repos. Depuis que ma fille est rentrée à la crèche, on peut presque dire qu’elle a été enrhumée quasiment non-stop depuis septembre 2020. Et, bien entendu, nous avions droit aux otites et aux poussées de fièvre qui allaient avec…

Ce qui a signifié 3 ans de nuits parcellaires, de fatigue physique et mentale, de stress, d’angoisse et de rhumes (ben oui, si mon mari et moi ne tombions pas malades, ce n’aurait pas été drôle…)

Cette opération (la pose d’aérateurs dans ses oreilles) en novembre nous a changé la vie : ses rhumes sont beaucoup moins impressionnants (et surtout, ils cessent !) et elle n’a plus d’otites inflammatoires (donc plus de fièvre ni de douleur). Résultat : un meilleur sommeil pour tout le monde, moins de fatigue, beaucoup moins de stress, beaucoup moins d’angoisse, beaucoup moins de rhumes et beaucoup plus de temps et d’énergie pour tout le monde !

✒ La formation Écrire sans Exclure

En automne, j’ai suivi la fabuleuse formation d’Isabelle Meurville : Écrire sans exclure. Cette formation porte sur l’écriture inclusive et est à destination des métiers de la traduction. Cependant, vous me connaissez, je sais déjà comment adapter tout ce que j’ai appris (ou presque) à notre pratique de l’écriture de roman !

Affaire à suivre… 😉

🎄 Les fêtes à Bruxelles

Même si la semaine que nous avons passée à Bruxelles pour les fêtes n’a pas été de tout repos, retourner dans ma Belgique natale m’a fait un bien fou. D’une part, parce que j’ai le mal du pays. D’autre part, parce que ça m’a permis de changer d’air et de prendre du recul sur la situation.

Ce fut un bol d’air bruxellois salutaire !

Je m’arrête là pour 2022, parce que j’ai hâte de vous parler de 2023 !

2023, une année qui commence sur les chapeaux de roues !

Nous avons commencé 2023 en déménageant !

Nous sommes ENFIN dans notre maison, après 2 ans !

Ce déménagement est donc la raison pour laquelle vous n’avez pas eu de nouveaux articles en janvier, ni d’infolettre pour celles et ceux abonnés au Courrier de l’Académie.

Bien qu’il nous reste encore pas mal de choses à faire pour que nous ayons un vrai cocon familial, mon bureau est toutefois déjà utilisable !

À partir de maintenant, je vais donc pouvoir me remettre sérieusement au travail.

Et voici les chantiers que j’aimerais mener à bien cette année :

📔 Le livre sur la création d’univers

Il faisait partie de mes projets pour 2022, mais l’année ayant été ce qu’elle a été, je n’ai pas réussi à mener ce projet à bien. Je le reprends donc cette année avec un planning mieux détaillé et un meilleur angle d’attaque.

✏ Parler davantage de l’écriture inclusive dans les romans

L’inclusivité et l’écriture épicène sont des sujets qui me tiennent vraiment à cœur.

J’aimerais donc explorer ces sujets sous l’angle de la rédaction de romans grâce à des articles et, peut-être, un livre. On verra ce qui sera possible 🙂

🗺 Un retour à Tell’Andra

Mon univers et mes personnages me manquent. J’ai parlé plus haut du mal du pays que j’éprouvais vis-à-vis de ma Belgique, mais il en va de même pour les contrées tellandriennes.

Je veux donc y retourner. Ce sera probablement d’abord avec une nouvelle avant de reprendre le tome 3 de Neph et Shéa.

🖍 Une correction des tomes 1 et 2 de Neph et Shéa

Je sais qu’il reste des coquilles dans mes livres. J’aimerais donc les corriger.

Mais, en plus, je voudrais aussi le passer au filtre de l’écriture inclusive afin que mes romans correspondent vraiment à mes valeurs.

Rassurez-vous : il ne sera pas question de mettre des points médians partout, ni même de changer des personnages. J’aimerais surtout féminiser les noms de métier qui ne le sont pas et supprimer les masculins génériques pour des tournures épicènes sans points médians (ou tout autre marqueur typographique).

🩹 Prendre soin de moi

Vous aurez remarqué que je me suis fixé moins d’objectifs que les années précédentes. Vu comment se sont déroulées ces 3 dernières années, je préfère ne pas trop me charger. Mon temps et mon énergie restent assez limitées, et mes santés physique et mentale sont toujours vacillantes. Faire plus attention à ma santé fait aussi partie de mes projets pour 2023, c’est d’ailleurs mon projet principal.

Je vous avoue aussi que j’ai de plus en plus envie de lancer une chaîne Twitch. J’adore le principe d’interagir en direct avec vous.

Cela vous tenterait-il de pouvoir échanger en direct avec moi par le biais de live sur Twitch ? Qu’en dites-vous ?

Voilà ! Et vous ? Quelles sont les bonnes choses à garder de 2022 et vos projets pour 2023 ?

Découvrez tous mes bilans précédents


2 réponses à “Bilan 2022 et Projets 2023”

  1. Bonne année à toi aussi !
    Le livre sur la création d’univers sera-t-il volumineux ? Tu penses qu’il peut être écrit entièrement cette année ? ^^
    C’est vrai que j’ai vu quelques coquilles dans tes livres, j’osais pas trop t’en parler parce que malgré tout, tu donnes d’excellents conseils ^^
    J’espère que tu réussiras tout ce que tu veux entreprendre ^^

    Je suis pas familière avec Twitch, mais bon… Pourquoi pas ?

    Moi, j’ai rien à garder de 2022 : redoublement de ma dernière année de licence, les problèmes de santé de ma mère, une dépression, le COVID…

    Cette année, les problèmes de santé de ma mère semblent s’être calmés, mais je dois faire des travaux et déménager, ce qui signifie que je dois faire de gros tris et avec les TOCs de ma sœur, c’est un calvaire de devoir s’occuper de ses affaires. En plus, si j’ai commencé l’année en faisant adopter un de mes chats par quelqu’un d’autre et j’ai cette horrible voix dans ma tête qui répète en boucle : “tu aurais pas dû redoubler, tu aurais dû faire une année de césure pour souffler”. Du coup, en ce moment, je suis surtout stressée, déprimée et j’ai du mal à trouver la lueur au bout du tunnel…

    • Je pense que le livre à propos de la création d’univers sera d’une longueur raisonnable (probablement aux alentours de 300 pages). Je ne veux pas le faire trop gros parce que ça augmenterait son coût de fabrication et je veux qu’il reste à un prix abordable.
      Pour ce qui est de l’écrire cette année, je pense que c’est tout à fait faisable : j’ai déjà toute la structure et rédigé plus d’une partie et demie sur 5.
      En plus, depuis son opération, ma fille est beaucoup moins malade, quand elle l’est, ça se passe beaucoup mieux et tout le monde dort mieux ! J’ai donc beaucoup plus de temps, d’énergie et d’espace mental à consacrer à Monde Fantasy. Perso, j’y crois ! 💪

      Je te comprends parfaitement. J’ai déjà eu des années comme ça où celle que tu quittes a été horrible et celle qui arrive ne s’annonce pas mieux. Et que, au moment du bilan, ça te force à te replonger dans tellement de tourments que tu préfères enterrer cette année plutôt que d’essayer de creuser pour trouver un truc moins merdique que le reste pour te dire qu’il y a eu au moins un truc pas trop négatif dans ton année.
      Quand ça m’est arrivé, je condamne ces années-là dans ma mémoire, je fais tout pour les oublier et je passe à la suivante. Même si celle qui arrive s’annonce tout aussi pourrie, je me dis qu’au moins j’avance.

      C’est vrai aussi que parfois c’est dur de chercher la lumière au bout du tunnel. Ça m’est arrivé aussi.
      Je sais que ça ne sert à rien de te dire que tu en verras le bout, parce que tu es soit tellement loin du bout ou juste avant un virage en épingle qui te cache la lumière que tu n’y croiras pas.
      Accroche-toi et fais des choses qui te font du bien et sur lesquelles tu as le contrôle (pour moi, ça a été la lecture et un jeu mobile gratuit qui s’appelle Zen Koi 2, auquel je joue toujours, d’ailleurs). Ça permet de pouvoir se raccrocher à des choses concrètes qui vont bien pour se donner du courage pour affronter le reste.

      En tout cas, je t’envoie plein de bonnes ondes. Je suis de tout cœur avec toi ! 💜

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.