Le Chamanisme


Aujourd’hui, on revient avec un article à propos d’une école de magie : le Chamanisme.

Je sais que plusieurs d’entre vous attendaient cet article avec impatience 😉

À lire aussi : Les écoles de magie

Présentation

J’ai commencé par chercher un historique du chamanisme. J’aime savoir les origines des choses pour mieux connaître leur évolution.

Cependant, je suis rapidement tombée dans une impasse, car le chamanisme est une pratique universelle qui existe depuis toujours (ou presque). Elle a également cela de fabuleux qu’elle est présente sur tous les continents, dans toutes les cultures et à toutes les époques.

« Le chamanisme est sans date, infini lui aussi, sans début et sans fin ! » écrit Grand Ours Chaman dans son Petit livre du chamanisme.

Pour plusieurs anthropologues et ethnologues, les peintures rupestres telles que celles de Lascaux relèvent d’un chamanisme primitif datant du Paléolithique. — Précisons toutefois que rien n’est attesté et qu’il ne s’agit que d’hypothèses de travail utilisées comme point de départ pour des recherches.

D’autres encore, en suivant les théories évolutionnistes, estiment que le chamanisme est une sorte de « proto-religion », qu’il est la première forme de croyance que l’humanité ait connue. Hypothèse également controversée.

De nos jours, les scientifiques étudient surtout le chamanisme et les chamanes pour les transes et les états modifiés de conscience dans lesquels les chamanes se plongent pour dialoguer avec les esprits. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez des liens à la fin de cet article.

Les chamanismes les plus connus sont ceux de Sibérie, de Mongolie et des peuples natifs des Amériques, mais le druidisme est une forme de chamanisme celtique et le voodoo et le hoodoo sont des évolutions des chamanismes africains.

Doctrine

Même s’il existe un nombre impressionnant de variantes du chamanisme, dépendant des lieux, des cultures, des époques et des chamanes, le principe de base est toujours le même : le Monde, l’Univers tout entier est constitué d’une partie visible et tangible — le monde de la matière — et d’une partie invisible et intangible — le monde des esprits.

Les chamanes sont les piliers qui relient ces deux faces du monde.

Pour autant, le monde intangible n’est pas à considérer comme l’Au-Delà et les esprits ne sont pas uniquement des morts. Le monde invisible est celui des ancêtres, des esprits de la nature, des éléments, etc. C’est, par exemple, là que réside l’esprit de votre animal totem et c’est de là qu’il vous envoie des messages pour vous guider.

À lire aussi : Les plans d’existence

Il est important de préciser que le chamanisme n’est pas une religion car il est libre de tout dogme.

Le chamanisme est principalement porté et uniquement transmis par les chamanes à d’autres chamanes, qui sont des élus et des élues. Ce sont les esprits qui désignent les chamanes et se sont leurs pairs qui les reconnaissent.

Les Chamanes

Dans toutes mes recherches pour cet article, on parle davantage des chamanes que du chamanisme car ce sont elles et eux qui font le chamanisme.

Petit point orthographique : on peut écrire chaman, chamane ou shaman. Dans tous les cas, en français, cela désigne aussi bien les hommes que les femmes.

L’étymologie du mot chamane n’est pas claire. Il pourrait venir du toungouse šaman, une langue sibérienne, et signifierait « celui qui sait » ; de l’altaïque xaman et signifierait « sauter, bondir, danser comme un animal » ou encore du sanskrit shramana et signifierait « moine errant ». Et il y a encore d’autres propositions. — En tant qu’auteurs et autrices de fantasy, je vous encourage à créer votre propre étymologie !

Précisons également que chaque ethnie a sa propre dénomination pour ses chamanes. Par exemple, chez les peuples natifs d’Amérique du nord, on parle d’hommes et de femmes-médecine.

Une photo prise en 1904 d’une carte postale de éditée en 1883 provenant des archives d’Ossip Minor (qui vécut en Sibérie) porte l’indication manuscrite au verso en russe : “Chaman toungouse”.
National Library of Russia, Public domain, via Wikimedia Commons

Les chamanes ne sont ni des prophètes ni prêtres ou prêtresses. Ce sont des guérisseurs et des guérisseuses, des intermédiaires entre les deux faces du monde, parfois des guides.

J’aime beaucoup ce qu’Arnaud Riou dans sa vidéo Un chamane, c’est quoi ?

Être chamane, c’est un sacerdoce, une vocation. C’est dédier sa vie aux autres pour aider, pour soigner, pour accompagner, pour interroger le passer, pour interroger le futur, pour interroger les esprits. Ce n’est pas toujours confortable et, surtout, c’est du 24h sur 24.

Comme précisé plus tôt, les chamanes sont élu-e-s par les esprits. En général, cette élection est vécue comme un fléau aussi bien par les futur-e-s chamanes comme par leurs proches car cela signifie être dans le collimateur des esprits et, donc, être davantage sujet à leur terrible courroux si le ou la jeune élue refuse d’assumer sa fonction.

Une fois élu-e et reconnu-e par ses pairs, l’apprenti-e chamane suit une initiation qui peut durer de 10 à 20 ans, voire plus cela dépend des traditions, auprès d’un-e ou plusieurs maîtres.

Les jeunes chamanes bénéficient d’un apprentissage horizontal, de maître-sse à élève, et d’un apprentissage vertical, d’esprits à élève.

Le rôle des chamanes consiste à :

  • transmettre les messages du monde intangible au monde tangible
  • rétablir l’équilibre entre le monde intangible et le monde tangible
  • apaiser les esprits.

Dans les croyances chamaniques, tous les problèmes du monde tangible sont les conséquences d’une rupture de l’équilibre dans nos relations avec le monde intangible. Le rôle des chamanes est donc d’intercéder avec les esprits pour comprendre l’origine de cette rupture et, ainsi, trouver des solutions pour rétablir cet équilibre.

Mais leurs fonctions au sein de leur communauté ne s’arrêtent pas là : nommer un enfant, accompagner une personne dans ces derniers moments de vie, faire tomber la pluie, attirer le gibier, bénir les troupeaux, officier les mariages… font aussi partie de leurs attributions.

Les esprits

Les chamanes sont en relation permanente avec les esprits. Ils sont une composante inévitable du chamanisme. Mais que ou qui sont-ils ?

Bien que la définition de ce que sont ou de qui sont les esprits varie énormément en fonction des ethnies et des époques, on peut tout de même recouper des informations qui ne changent pas.

Les esprits peuvent être :

  • des ancêtres
  • des divinités
  • d’ancien-ne-s chamanes
  • des « maîtres et maîtresses ascensionnées », c’est-à-dire un être humain qui a atteint une forme de perfection — j’ai pas mieux comme exemples pour vous illustrer l’Ascension que Qui-Gon Jinn, Yoda et Obi-Wan Kenobi dans “Star Wars” ou encore Daniel Jackson dans “Stargate SG1”.
  • des animaux
  • des plantes
  • des minéraux
  • des lieux
  • des éléments
  • des êtres de légendes (cf. les fées, les elfes, etc.)
  • les points cardinaux

Chaque esprit a sa spécialité et son domaine d’action.

L’esprit qui a élu une personne pour qu’elle devienne chamane est appelé esprit électeur. C’est l’esprit protecteur du ou de la chamane. On peut aussi le voir dans l’autre sens : les chamanes sont les champions et les championnes de leur esprit électeur.

Les esprits alliés des chamanes sont appelés les esprits auxiliaires. Parmi ces esprits, on retrouve les ancêtres, les totems, les guides, parfois des maîtres ou maîtresses ascensionnées, etc.

Pour honorer les esprits, on les prie et on leur fait des offrandes. En général, les offrandes sont alimentaires (du lait, du vin, du pain, des fruits, de la viande…), mais cela peut aussi être de la musique, des fleurs, des poèmes… Les offrandes dépendent de l’esprit et de la culture.

Savoirs et savoir-faire

Maintenant que nous avons vu ce que sont le chamanisme, les chamanes et les esprits, voyons ce que tout ce qui est possible de faire grâce aux enseignements de cette école de magie et quels sont les outils des chamanes.

Les outils

Le tambour

Le tambour semble être l’outil par excellence des chamanes. Les percussions rappellent les battements de cœur et raisonnent dans les corps, facilitant la transe.

Très souvent, la fabrication du tambour fait partie de l’initiation des chamanes.

Mais il n’est pas le seul instrument de musique des chamanes. Selon les traditions, les cas ou les endroits, les chamanes peuvent aussi jouer des maracas (aussi appelé hochets), de la guimbarde, des grelots ou encore des cloches.

La transe

Les chamanes ont la capacité d’entrer volontairement dans des états modifiés de conscience. Ces transes chamaniques leur permettent de voyager dans les mondes invisibles afin d’accéder à des connaissances et de dialoguer avec les esprits pour aider les membres de leur communauté.

Ces transes peuvent être obtenue avec ou sans psychotropes.

La tenue, les masques et les coiffes

Lorsque les chamanes s’apprêtent à effectuer un rituel, ils et elles revêtent leur tenue cérémonielle qui joue le rôle d’armure, mais qui sert aussi à envoyer un message au monde invisible.

La tenue, les masques et les coiffes sont porteuses de nombre de symboles qui racontent une histoire à travers les couleurs, les matières, les accessoires… Tous ces éléments permettent aux chamanes de se présenter aux esprits et d’annoncer leurs intentions.

Fabriquer sa tenue fait également partie de l’initiation des chamanes.

Chuonnasuan (1927–2000), the last shaman of the Oroqen people
Richard Noll at English Wikipedia, Public domain, via Wikimedia Commons

Les rituels

Le voyage chamanique

Il s’agit de la capacité des chamanes à « sortir de leur corps », c’est-à-dire que leur âme quitte leur corps pour entreprendre un voyage à travers d’autres plans.

Parmi les plans visités, il y a celui des rêves. Les chamanes qui se spécialisent dans le travail avec et dans les rêves, notamment les rêves lucides, sont des marcheurs et des marcheuses de rêves, des Dreamwalkers.

L’incorporation

Il s’agit de la faculté des chamanes à incorporer un esprit auxiliaire afin de profiter des ressources de cet esprit.

En général, après une incorporation, les chamanes ne se souviennent de rien.

Les visions

Les chamanes sont capables de provoquer des visions médiumniques du présent, du passé et du futur.

La canalisation

La canalisation est le moyen par lequel les chamanes ‘captent’ les messages des esprits pour les transmettre.

L’ensauvagement

Il s’agit d’une expérience d’éveil chamanique pendant laquelle les chamanes deviennent ‘physiquement’ leur animal totem.

Ils et elles éprouvent les sensations physiques de leur animal totem : l’impression d’avoir un museau à la place du nez, des griffes au bout des pattes, que leur corps se recouvre de poils (ou d’écailles), que leurs sens se modifient, se mettent à pousser le cri de leur totem, etc.

Chamane mongol effectuant un rituel du feu pour honorer le lac Khovgol
Munkhbayar.B, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Quelques idées pour intégrer le chamanisme à votre roman fantasy

Le chamanisme offre de grandes possibilités pour les romans de fantasy dès qu’il s’agit de :

  • rééquilibrer les forces d’un monde,
  • communiquer entre les plans et/ou avec les morts,
  • travailler avec des totems, des esprits, les éléments

Si vous souhaitez incorporer un, une ou des chamanes à votre univers de fantasy, rappelez-vous qu’il est important de conserver ces 3 éléments :

  1. L’équilibre, que ce soit au sein d’un même monde ou entre plusieurs mondes
  2. Les chamanes sont des intermédiaires et des interprètes entre plusieurs forces magiques qui ne se comprennent pas mutuellement.
  3. Le travail avec des entités thaumaturgiques (esprits, divinités, créatures magiques…) qui leur prêtent leur(s) pouvoir(s)

Pour vous donner quelques pistes de réflexions, je peux vous citer quelques exemples de romans dans lesquels on peut trouver des chamanes et le chamanisme interprétés de différentes manières :

Pour aller plus loin

La chamanisme est un très très très vaste sujet dont je n’ai effleuré que la surface. Il y a plusieurs sujets que j’aurais aimé aborder et que je n’ai pas eu le temps de creuser comme je le souhaitais comme :

  • La maladie chamanique
  • la quête de vision
  • le néo-chamanisme
  • la conception spécifique de la nature
  • le chamanisme scandinave, qui a donné entre autre les berserkir
  • les différentes traditions chamaniques

Si tout ces sujets vous intéressent, voici une liste de ressources :

Concernant les études faites sur les cerveaux des chamanes en état de transe :

Découvrez les autres articles de la série Créer son système de Magie


2 réponses à “Le Chamanisme”

  1. En effet, je me suis pas mal inspiré pour ce côté chamane et je l’ai intégré en y mettant ma petite touche personnelle. Je suis honoré d’être cité 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.