Cours à propos de la Fantasy


Avez-vous déjà pensé à prendre des cours pour apprendre ce qu’était la Fantasy ? A sortir le nez des bouquins pour vous confronter à de vrais spécialistes de la littérature de l’imaginaire ? Et bien, maintenant, c’est possible !

L’Université d’Artois organise un MOOC (un Massive Open Online Courses, en français « Cours en ligne ouverts à tous ») qui traitera de la Fantasy.

EDIT

Étant donné que le MOOC n’est plus disponible et qu’il n’y aura pas de nouvelle session, je me permets de vous mettre les pdf des cours à disposition : MOOC Fantasy – pdf

Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer

Ce cours traitera de l’origine de la Fantasy et de son influence actuelle.

Je vous laisse découvrir la vidéo de présentation :

Et l’impressum du cours :
Ce MOOC sera consacré au genre littéraire et médiatique de la fantasy. Il permettra d’approfondir un goût aujourd’hui largement partagé grâce de nombreuses œuvres à succès (Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Game of Thrones…). On y présentera l’ampleur et la diversité thématique et historique de la fantasy : influence des mythes, héritage du Moyen Âge, grands auteurs du XIXe au XXIe siècle, romans, films ou jeux visant les enfants, les adolescents ou les adultes. Les cours seront assurés par une équipe de spécialistes du domaine, toutes rattachées à l’Université d’Artois.

Les cours sont gratuits, intégralement disponibles en ligne et on peut les suivre à son rythme. Ils durent 6 semaines et le temps hebdomadaire de travail est estimé à 2h/sem.

Si ça vous tente, pour avoir le détail des 6 semaines de cours et vous inscrire, c’est par ici : MOOC – Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer.
Vous pouvez également retrouver l’équipe sur facebook : www.facebook.com/moocfantasy.

Inutile de vous dire que je m’y suis inscrite ! Et vous ? Allez-vous les suivre ?

Découvrez d’autres articles de conseils pour écrire la Fantasy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut