Le Thaumaturge, introduction


Aujourd’hui, on entame un nouveau chapitre dans la série d’articles à propos de la magie : le thaumaturge en Fantasy !

Alors, je vous annonce tout de go que nous entamons un nouveau chapitre, mais c’est vrai que vous ne voyez sûrement pas de quoi je parle. Histoire de vous situer un peu voici un screenshot d’une partie (oui, je dis bien « une partie ») de la table des matières que j’ai prévue pour cette série d’articles (et, de facto, le bouquin qui en découlera) :

Cette table des matières en vouée à évoluer au fil de mes recherches et de mes articles, mais le principal est là. Et je ne vous montre que les titres des chapitres, pas les sous-titres, ce sont eux qui changent le plus. Comme vous pouvez le voir, on n’est pas près de finir wink

Un nouveau chapitre, disais-je donc !

Ce nouveau chapitre parlera donc du thaumaturge, car que serait la Magie sans celles et ceux qui la manipulent ?
J’ai décidé de lui consacrer tout un chapitre car c’est le grand oublié de la plupart des documents que j’ai lus.

Qu’est-ce qu’un thaumaturge ?

En général, dans mes lectures on ne fait que l’effleurer, au mieux. Sauf dans deux ouvrages dans lesquels la figure du thaumaturge est présentée comme un vieillard savant et excentrique plein de sagesse. Or, ce serait beaucoup trop réducteur de ne le résumer qu’à ça.

J’ai d’ailleurs sciemment choisi le mot thaumaturge pour parler des pratiquants de la Magie puisqu’il s’agit d’un nom obsolète1 très peu utilisé qui n’évoque que très peu de choses, voire n’éveille rien dans l’imaginaire collectif. Pas de vieille sorcière au nez crochu, pas de vieux magiciens à la longue barbe blanche ni de jeune Élu encore pubère qui maîtrise à peine son potentiel extraordinaire. Thaumaturge est donc, pour moi, une désignation neutre qui n’impose aucune barrière à notre imagination.

Un thaumaturge est donc une personne pratiquant la Magie sous n’importe quelle forme que ce soit.

Dans ce chapitre, nous nous intéresserons donc au thaumaturge en tant que personnage, qu’il soit protagoniste ou antagoniste, jeune ou vieux, expérimenté ou pas, femme ou homme. Les divinités et les créatures magiques seront abordées dans des chapitres dédiés.

On peut tout de même différencier deux types de thaumaturges :

  • Les profanes : Les thaumaturges profanes sont des pratiquant-e-s de la Magie qui ne dépendent d’aucune divinité. Leur pouvoir leur vient de leur Don (inné ou acquis), d’un objet ou d’une créature magique.
  • Les dévots : Les thaumaturges dévots pratiquent une Magie qui leur est accordée par une divinité.

Ces deux types de pratiques ne sont pas incompatibles. Cela dépendra des règles de votre univers. On pourrait très bien envisager plusieurs cas de figure tels que :

  1. La Magie ne s’acquiert que par l’étude, qu’elle soit athée ou sacrée, mais on ne peut combiner les deux soit à cause de la loi de votre contrée, soit à cause de la Loi Divine.
  2. On peut naître Thaumaturge et entrer dans un ordre religieux pour accroître son pouvoir grâce à une divinité.
  3. La pratique profane de la Magie est interdite et seule la magie Divine est autorisée. Ainsi ceux et celles qui naissent thaumaturges sont condamnées à mort ou forcer à entrer dans ordre religieux. (C’est ce qu’il s’est passé dans notre monde : la ‘magie’ autorisée était celle de l’Église catholique qui a interdit tous les autres cultes et donc toutes les autres formes de magie comme la connaissance des simples par les ‘sorcières de campagne’).
  4. Etc.

Ainsi que trois méthodes d’apprentissage et de maîtrise :

  • L’étude
  • L’instinct
  • La dévotion

Elles seront développées dans un chapitre dédié.

Comment devenir un thaumaturge ?

Comme nous l’avons vu précédemment, un thaumaturge possède le Don, c’est-à-dire une capacité innée ou acquise de se connecter à la Magie afin de pouvoir s’en servir.

Mais la Magie peut se pratiquer par un autre moyen : grâce à des objets et des créatures magiques. Dans ce cas-là, la pratique de la Magie ne relève pas nécessairement d’une capacité à la manipuler, mais de la volonté du thaumaturge.

Par exemple, si une personne lambda (sans capacité à pratiquer la Magie) se retrouve face à une lampe contenant un génie (une créature magique), qu’elle sait ce qui se trouve dans cette lampe, deux options sont possibles :

  1. La personne frotte la lampe et se sert de la Magie par le biais du génie.
  2. La personne fait demi-tour et décide de ne pas se servir de la lampe.

La première personne a eu la volonté de se servir du génie pour pratiquer la Magie, elle est donc un thaumaturge. La seconde n’a pas eu cette volonté, elle n’est donc pas un thaumaturge.

Évidemment, les livres ne racontent jamais les histoires de ces personnes qui refusent ou ont peur de pratiquer la Magie.

Un autre exemple vient d’une série pour adolescent-e-s2 : Just Add Magic. Dans cette série, la magie se pratique en cuisinant. Lors de la préparation des plats, il faut ajouter les ingrédients magiques correspondants aux effets voulus puis consommer ou faire consommer la préparation.

Ici, la pratique de la Magie relève de la volonté de se servir des ingrédients magiques. Il n’est pas nécessaire de posséder une capacité spécifique (même pas celle de savoir cuisiner), juste d’avoir été initié-e à l’usage des ingrédients et de vouloir mettre en pratique ce savoir en utilisant les ingrédients.

Dans la série, l’un des personnages connaît tous les secrets des ingrédients magiques et de la manière dont fonctionne la Magie, mais refuse de s’en servir. Il en a la capacité, mais pas la volonté. Il n’est donc pas un thaumaturge.

Dans Harry Potter, un sorcier qui réprime son Don de Magie devient un obscurial et perd tout contrôle sur son pouvoir. Il n’est donc plus un thaumaturge à proprement parler puisqu’il refuse de se servir de ses capacités.

Pour devenir un thaumaturge, il faut donc avoir la capacité et la volonté de se manipuler la Magie.

Qui peut devenir un thaumaturge ?

En théorie, toute personne possédant le Don et la Volonté d’user de la Magie est un thaumaturge.

Toutefois, certains autres facteurs sont également à prendre en compte :

  • les possibilités matérielles : certains types de magie demandent des composantes matérielles (comme des ingrédients pour les potions, des focaliseurs pour les sorts, etc.) qui sont très compliquées à se procurer. Si le thaumaturge n’est pas en mesure d’acquérir ces composantes, son statut de pratiquant de la Magie pourraient remis en cause.
  • Les possibilités légales et sociétales : dans certains univers, seules certaines personnes sont autorisées par la loi, les coutumes ou les traditions à pratiquer la Magie. Ce point sera abordé plus en détail dans le chapitre dédié.

Voilà, j’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! wink

N’oubliez pas la journée de lancement organisée sur alinewheeler.wordpress.com à l’occasion de la sortie de L’Exode qui a lieu demain à partir de 8h !

Découvrez les autres articles de la série Créer son système de Magie

1 Thaumaturge vient du grec ancien θαυματουργός (thaumatourgós) et signifie littéralement le faiseur de miracles, l’opérateur de merveilles. [https://fr.wiktionary.org/wiki/thaumaturge, 08/11/18 ; http://www.cnrtl.fr/definition/thaumaturge, 08/11/18]

2 J’apprécie particulièrement les séries pour adolescents car je trouve les univers sont souvent beaucoup plus originaux que ceux créés pour les adultes. Certes, les thèmes et les intrigues y sont plus simples, mais les réalisateurs et les scénaristes font souvent preuve de plus de créativité. Je trouve ça très agréable et parfois même inspirant.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut