Les différents types de Prophéties


Il y a deux semaines, je vous disais qu’il existait plusieurs types de prophéties.

Alors, aujourd’hui, je vous les présente et vous verrez qu’il existe tellement de manières différentes d’utiliser des prophéties dans votre roman sans tomber dans le cliché de la Prophétie à Élu-e.

1. La Prophétie littérale

C’est la forme la plus traditionnelle où la prophétie se réalise exactement telle qu’elle a été prédite.

La Prophétie à Élu-e est une prophétie littérale.

Elle permet de créer une structure narrative solide, mais extrêmement prévisible puisque tout est dit de façon explicite dans le prophétie. Il est très compliqué de ne pas tomber dans le cliché avec ce type-là.

Les prophéties littérales sont des révélations de l’avenir qui se réalisent exactement telles qu’elles ont été formulées. Elles sont souvent utilisées pour guider l’intrigue et créer un objectif clair pour les personnages.

Les caractéristiques des prophéties littérales

1. Formulation explicite : Les prophéties littérales sont généralement exprimées de manière précise et sans ambigüité. Elles décrivent un événement futur ou le destin d’un personnage de manière claire et directe.

2. Destinée inéluctable : Contrairement aux prédictions ambigües ou symboliques, les prophéties littérales sont présentées comme inévitables et immuables. Elles indiquent que l’événement ou le destin prédit se produira invariablement, quels que soient les efforts déployés pour l’éviter.

3. Impact sur l’intrigue : Les prophéties littérales sont souvent utilisées pour orienter l’intrigue et motiver les personnages. Elles peuvent agir comme un catalyseur pour les actions des protagonistes qui chercheront soit à accomplir la prophétie, soit à l’éviter.

4. Attentes du lectorat : Les prophéties littérales créent des attentes chez les lecteurs et les lectrices quant à la manière dont l’histoire se déroulera. Dans ce cas-ci, on connaît déjà la fin avant même d’avoir ouvert le livre, le véritable enjeu tient plutôt dans le comment on arrive à cette fin.

5. Conflit entre libre arbitre et destin : Les prophéties littérales soulèvent souvent des questions intéressantes sur le libre arbitre et le destin. Les personnages peuvent être confrontés à un dilemme quant à savoir s’ils doivent accepter passivement leur destinée prophétisée ou s’ils doivent essayer de la changer, même si cela semble impossible.

Exemples de prophéties littérales

Le héros au cœur pur vaincra le dragon et sauvera le royaume.

Quand les étoiles s’aligneront et que la lune deviendra rouge, le mal ancien se réveillera et plongera le monde dans les ténèbres éternelles.

Les prophéties littérales peuvent être utilisées de manière efficace et captivante dans la fiction, mais il est important de développer d’autres éléments — comme des arcs narratifs parallèles, des personnages plus profonds, des thèmes, l’univers… — pour éviter de tomber dans les clichés et maintenir l’intérêt. L’originalité réside souvent dans la manière dont les personnages réagissent face à la prophétie et dans les conséquences imprévues qu’elle peut entraîner dans l’histoire.

2. Les Prophéties ambigües

Les prophéties ambigües sont des prédictions de l’avenir formulées de manière vague et énigmatique. Elles sont souvent utilisées pour créer du suspense, des dilemmes et des interprétations multiples par les personnages et le lectorat.

Les caractéristiques des prophéties ambigües

1. Formulation vague : Les prophéties ambigües sont exprimées en utilisant des termes évasifs, des métaphores ou des phrases à double sens. Elles laissent place à l’interprétation et ne détaillent pas clairement les événements futurs.

2. Multiples significations : La formulation floue des prophéties ambigües permet différentes interprétations. Les personnages peuvent avoir des visions différentes de ce que la prophétie signifie, créant ainsi des désaccords et des conflits dans l’histoire.

3. Suspense et tension : Les prophéties ambigües génèrent un suspense car les personnages cherchent à comprendre leur signification et à anticiper comment elles se réaliseront. Les divergences d’interprétation peuvent également créer des tensions entre les personnages qui peuvent avoir des objectifs différents en fonction de leur compréhension de la prophétie.

4. Choix et libre arbitre : L’ambiguïté des prophéties crée la possibilité pour chaque personnage de choisir sa propre interprétation de la prophétie et donc son propre chemin.

5. Renversement des attentes : Les prophéties ambigües peuvent être utilisées pour bouleverser les attentes du lectorat. Ce qui semble être une interprétation évidente peut se révéler fausse, offrant des surprises et des révélations inattendues.

6. Réflexion sur le sens : Les personnages, les lecteurs et les lectrices sont encouragées à réfléchir au sens caché de la prophétie et à son impact potentiel sur l’histoire. Cela peut donner lieu à des réflexions sur le destin et le rôle de l’individu dans l’univers de fiction.

Exemples de prophéties ambigües

Celui qui détient la couronne sera trahi par un ami proche, mais il trouvera sa rédemption au moment de la plus grande obscurité.

L’enfant du feu et de la glace naîtra sous l’éclipse éternelle, portant le fardeau du destin. Sa main forgée décidera du sort des royaumes.

Dans l’exemple ci-dessus, plusieurs éléments restent ambigus : Qui est l’”enfant du feu et de la glace” ? Que signifie “l’éclipse éternelle” ? Quel est le fardeau du destin qu’il portera ? Cela laisse place à différentes interprétations et laisse planer un mystère sur le rôle que jouera cet enfant dans l’histoire.

Les prophéties ambigües sont des outils narratifs puissants qui permettent de créer des intrigues avec de multiples rebondissements et des personnages plus profonds. En les utilisant avec subtilité, il est possible de donner une dimension supplémentaire à votre univers de fiction et de susciter des discussions et des spéculations parmi vos lecteurs et vos lectrices.

3. Les Prophéties symboliques

Les prophéties symboliques sont des prédictions de l’avenir formulées à l’aide de symboles, de métaphores ou d’images évocatrices. Contrairement aux prophéties littérales qui sont explicites et directes, les prophéties symboliques nécessitent un déchiffrage pour en saisir le sens réel. 

Les caractéristiques des prophéties symboliques

1. Utilisation de symboles : Les prophéties symboliques sont exprimées en utilisant des symboles qui représentent des concepts, des événements ou des personnages importants de l’univers. Ces symboles peuvent être issus de la mythologie, de la culture, de la nature ou de toute autre source d’inspiration.

2. Métaphore et allégorie : Les prophéties symboliques sont souvent formulées sous forme de métaphores ou d’allégories, rendant leur signification plus profonde et complexe. Elles peuvent contenir des sens cachés qui vont au-delà de leur interprétation première.

3. Déchiffrage nécessaire : Pour comprendre une prophétie symbolique, les personnages doivent rechercher des indices dans leur environnement, dans des textes anciens ou dans des visions mystiques. Le déchiffrage de la prophétie peut être une quête fascinante et enrichissante pour les protagonistes, tout en ajoutant des éléments de mystère à l’intrigue.

4. Exploration de thèmes : Les prophéties symboliques peuvent être utilisées pour explorer des thèmes plus ou moins profonds tels que la nature du destin — comme avec toutes les prophéties —, le pouvoir des symboles, la dualité de l’existence, les forces mystérieuses qui façonnent le monde ou tout autre thème directement lié aux symboliques des éléments mentionnés dans la prophétie.

5. Interprétation multiple : Les symboles utilisés dans les prophéties peuvent être interprétés de différentes manières, ce qui donne lieu à des significations multiples. Cela crée des incertitudes quant à la signification réelle de la prophétie et peut générer des discussions et des spéculations parmi les personnages et le lectorat.

6. Impact sur l’intrigue : Les prophéties symboliques peuvent avoir un impact puissant sur l’intrigue en guidant les actions des personnages ou en révélant des éléments cachés de l’histoire. Elles peuvent également être des éléments déclencheurs d’événements importants ou de transformations des personnages.

Exemples de prophéties symboliques

Quand l’arbre sacré perd ses feuilles, la force de la terre déclinera, et le lierre noir s’épanouira, étendant son ombre sur les royaumes.

Quand le corbeau blanc et le corbeau noir s’envoleront vers le soleil couchant, l’ancienne barrière se brisera et libérera les forces longtemps endormies.

Dans cet exemple-ci, les corbeaux blanc et noir sont des symboles qui représentent probablement deux entités ou des concepts opposés. La signification de “l’ancienne barrière” reste floue et demande une interprétation approfondie pour comprendre les conséquences de sa rupture.

Les prophéties symboliques permettent une grande flexibilité pour créer des histoires riches et évocatrices. Elles permettent d’explorer beaucoup de choses — de l’univers à la psyché des personnages, en passant par des thèmes divers —, d’ajouter des mystères et des énigmes à l’intrigue, tout en laissant une part d’interprétation et d’imagination au lectorat.

4. La Prophétie auto-réalisatrice

Les prophéties auto-réalisatrices sont un concept intéressant où une prophétie se réalise en partie ou en totalité alors que les personnages concernés cherchent à éviter à tout prix qu’elle se réalise. En d’autres termes, les efforts déployés pour empêcher la prophétie de se réaliser finissent par contribuer à sa réalisation.

Toutes les prophéties et les oracles racontés dans les tragédies grecques sont des prophéties auto-réalisatrices.

Et celles-ci sont mes prophéties préférées. Je trouve tellement hilarant de voir des personnages tout tenter pour que la prophétie ne se réalise pas et qu’elle finisse tout de même par se réaliser. Alors que si les personnages n’avaient rien fait, il ne se serait probablement rien passé. J’adore cette ironie.

Ma prophétie auto-réalisatrice préférée est celle d’Acrisios : 

Pour tenter de déjouer un oracle qui lui prédit que son petit-fils le tuera, Acrisios enferme Danaé [sa fille] dans une haute tour d’airain aux fenêtres closes par d’épais barreaux. Mais Zeus la visite sous la forme d’une pluie d’or et engendre Persée. Acrisios enferme alors sa fille et son petit-fils dans un coffre qu’il jette à la mer. Le coffre est cependant repêché par Dictys, habitant de Sérifos, et Persée grandit à l’écart de son grand-père.

Après avoir tué Méduse et délivré Andromède, Persée se rend à Argos, le royaume d’Acrisios. Apprenant la venue de son petit-fils, Acrisios s’enfuit à Larissa en Thessalie, par crainte que l’oracle ne se réalise. Mais Persée participe à des jeux funèbres que le roi de Larissa Teutamidès donne en l’honneur de son père et auxquels assiste Acrisios. Dépassant sa cible au lancer du disque, Persée frappe et tue accidentellement le vieillard, accomplissant ainsi la prophétie.

Source : Wikipédia

Les caractéristiques des prophéties auto-réalisatrices

1. Effets involontaires : Les personnages cherchent généralement à éviter la réalisation de la prophétie en prenant des mesures pour l’empêcher de se produire. Cependant, leurs actions, motivées par la prophétie elle-même, mènent à l’avènement des événements prédits.

2. Influence psychologique : Dans certains cas, la prophétie peut avoir une influence psychologique sur les personnages. En essayant d’éviter leur destin, ils peuvent prendre des décisions irrationnelles ou se mettre eux-mêmes dans des situations qui contribuent finalement à la réalisation de la prophétie.

3. Cycle de causalité : Les prophéties auto-réalisatrices créent un cycle de causalité où les actions des personnages visant à changer leur destinée aboutissent finalement à la concrétisation de cette destinée.

4. Réflexion sur le destin et le libre arbitre : Les prophéties auto-réalisatrices soulèvent des questions intéressantes sur le destin et le libre arbitre. Les personnages peuvent se retrouver confrontés à un dilemme entre accepter passivement leur destinée prédite ou chercher à la changer, même si cela semble inévitable. On peut aussi se poser la question de savoir si la prophétie se serait réalisée de toute façon, même si les personnages n’avaient rien fait.

Exemple de prophétie auto-réalisatrice

L’héroïne légendaire qui sauvera le royaume causera finalement sa chute.

Dans cet exemple, une héroïne, inspirée par la prophétie, entreprend une quête pour sauver le royaume. Cependant, au cours de son parcours, ses actions audacieuses et son désir de protéger le royaume finissent par déstabiliser l’ordre établi, entraînant des conflits internes et l’effondrement de la monarchie, réalisant ainsi la prophétie de la chute du royaume qu’elle cherchait à protéger.

Les prophéties auto-réalisatrices sont des outils narratifs puissants pour explorer les thèmes du destin (ben oui, encore…), du choix et des conséquences de nos actions. Elles peuvent apporter une profondeur psychologique aux personnages et ajouter de la complexité et des rebondissements à l’intrigue. En tant qu’élément de suspense, elles peuvent garder le lectorat en haleine, ce dernier se demandant comment l’histoire finira.

5. La Prophétie déjouée

Déjouer des prophéties est une technique narrative où l’on bouleverse, renverse ou détourne délibérément les attentes du lectorat concernant une prophétie.

Plutôt que de suivre le schéma narratif traditionnel où la prophétie se réalise exactement telle qu’elle a été prédite, son échec offre des rebondissements et des surprises inattendues.

Les caractéristiques des prophéties déjouées

1. Contournement des attentes : L’entrave ou l’échec des prophéties est destinée à briser les attentes du lectorat en proposant des rebondissements inattendus. Cela peut être fait en évitant que la prophétie ne se réalise, en la réinterprétant d’une manière inattendue ou en lui donnant un sens complètement différent.

2. Revirements de situation : Le fait de déjouer des prophéties peut donner lieu à des revirements de situation dramatiques et captivants. Ce qui semblait être la direction évidente de l’intrigue peut être complètement changé, ce qui surprend et intrigue.

3. Rupture de la structure narrative : En détournant la prophétie, on peut casser la structure narrative traditionnelle et offrir une approche plus originale et non conventionnelle du récit à prophétie.

4. Remise en question des prophètes : Contrecarrer des prophéties peut amener les personnages, les lecteurs et les lectrices à remettre en question la crédibilité des prophètes ou des sources de la prophétie. Cela peut conduire à une exploration des motivations et des intentions des personnages impliqués dans la transmission de la prophétie.

Exemple de subversion de prophéties

Une prophétie annonçait qu’un héros venu d’une terre lointaine viendrait sauver le royaume des ténèbres. Les personnages s’attendent à ce qu’un étranger puissant et héroïque apparaisse pour accomplir la prophétie.

Cependant, à mesure que l’histoire progresse, il s’avère que le véritable héros n’est pas un étranger, mais plutôt un personnage qui a été exilé dans un recoin oublié du royaume et oublié par toute la population. Cette révélation surprend le lectorat, remet en question ses attentes initiales et offre une nouvelle perspective sur la prophétie.

Déjouer des prophéties est une technique narrative puissante qui permet de créer des histoires inattendues. Elle offre une occasion d’explorer des thèmes tels que les perceptions erronées, les idées préconçues, les préjugés et les stéréotypes.

Cependant, pour que l’entrave de vos prophéties soit réussie, elle doit être bien construite et logique, afin de ne pas sembler artificielle ou sortie de nulle part.

6. La Prophétie falsifiée

Les prophéties falsifiées sont un élément narratif où une prophétie est délibérément manipulée ou altérée par des personnages pour servir leurs propres intérêts ou objectifs.

Cela peut être pour des raisons de pouvoir, de manipulation, de dissimulation ou pour créer des situations avantageuses pour les personnages impliqués.

Les caractéristiques des prophéties falsifiées

1. Manipulation des événements : Les personnages qui fabriquent de fausses prophéties peuvent tenter de guider le cours des événements en fonction de leurs propres motivations. Ils peuvent créer de faux présages pour influencer les actions des autres personnages, et ce, à leur bénéfice.

2. Création d’attentes : Les prophéties falsifiées peuvent être utilisées pour induire en erreur les personnages et le lectorat, en créant de fausses attentes quant à la direction de l’histoire. Cela peut être un outil puissant pour surprendre et captiver le public, surtout si ni les personnages ni le lectorat ne sont au courant de la falsification.

3. Contrôle de l’information : En contrôlant la diffusion de la prophétie, les personnages manipulateurs peuvent utiliser la peur ou l’espoir pour exercer un certain contrôle sur les autres personnages, les incitant à agir conformément à leurs souhaits.

4. Révélation ultérieure : Parfois, la fausseté de la prophétie peut être révélée plus tard dans l’histoire, générant des retournements de situation dramatiques et des conflits internes pour les personnages qui ont cru en la prophétie.

Exemple de prophétie falsifiée

Un personnage ambitieux et manipulateur prétend avoir découvert une ancienne prophétie qui dit que lui seul est l’Élu destiné à gouverner le royaume. En réalité, il a créé cette prophétie de toutes pièces pour légitimer son ascension au pouvoir et pour évincer ses rivaux. Les autres personnages sont convaincus de la véracité de la prophétie et certains le soutiennent aveuglément, alors qu’en réalité, c’est simplement une ruse pour parvenir à ses fins.

Les prophéties falsifiées offrent l’opportunité d’ajouter des intrigues politiques et des conflits psychologiques complexes dans l’histoire. Elles permettent également d’explorer des thèmes tels que la manipulation, la vérité et la confiance.

Pour que la falsification d’une prophétie soit réussie, elle doit être habilement intégrée dans l’intrigue et révélée de manière convaincante, afin que le lectorat soit surpris et captivé par les révélations.

10 manières de détourner le cliché des Prophéties à Élu-e

Si on les prends tel quel, les Prophéties à Élu-e sont un cliché d’un ennui mortel. Aussi, j’avais envie de vous donner des idées pour détourner ces fameuses prophéties.

  1. L’anti-Élu-e : un ou une Élue qui présente toutes les caractéristiques d’un antihéros.
  2. Un personnage élu qui ne soit pas un adolescent fermier orphelin. — Si on pouvait avoir une princesse avec ses deux parents en vie, je pense que ce serait sacrément déroutant.
  3. Le récit de la recherche du personnage élu et pas le récit des exploits de l’Élu-e.
  4. Tout le monde se goure : une prophétie où l’Élu-e détruit le monde au lieu de le sauver alors que tout le monde pensait qu’il le sauverait (cf. Anakin Skywalker dans Star Wars).
  5. La prophétie ignorée : une ancienne prophétie circule depuis des siècles, mais personne n’y croit vraiment. Le personnage principal découvre un jour qu’elle est en train de se réaliser malgré tout, mais personne ne la prend au sérieux lorsqu’elle tente de prévenir les autres.
  6. Le faux élu : Tout le monde pense que le personnage principal est l’élu destiné à sauver le monde, mais en réalité, il s’agit d’un imposteur qui essaie désespérément de maintenir la supercherie tout en apprenant à maîtriser des pouvoirs qu’il ne possède pas.
  7. Le sauveur “sans le faire exprès” : le personnage élu est désastreusement maladroit et sauve le monde grâce à une succession de maladresses et par hasard (un peu comme dans la chanson du Naheulband Même pas mage où le personnage devient maître du monde par plusieurs concours de circonstances).
  8. La prophétie mal interprétée : L’Élue se rend compte que la prophétie a été mal comprise au fil des siècles et qu’elle n’annonce pas ce que tout le monde croit. Elle doit démêler les énigmes de la prophétie pour découvrir sa véritable signification et sa mission réelle.
  9. Le choix multiple : Plutôt que d’être un élu prédestiné, le personnage principal est confronté à plusieurs prophéties contradictoires, l’obligeant à décider lui-même du destin qu’il veut suivre.
  10. L’absence de prophétie : Dans cet univers, il n’y a pas de prophétie ni d’élu, mais le personnage principal est persuadé qu’il en existe une — qu’il en est l’élu, tant qu’à faire — et qu’elle l’aidera à vaincre la menace qui se profile. Il part à sa recherche, mais ne trouve rien : ni prophétie, ni élu, ni même menace.

Alors, dites-moi : Cet article vous a-t-il donné des idées pour utiliser les prophéties différemment de ce que l’on croise d’habitude ? 🙂

Vous souhaitez créer des mondes imaginaires fascinants ?


2 réponses à “Les différents types de Prophéties”

  1. Bonjour,
    Super article 🙂
    J’adore surtout la partie sur les prophétie falsifié qui me fait beaucoup penser à la prophétie du Héros des Siècles de la trilogie de Brandon Sanderson les fils des brume dans lequel l’antagoniste falsifie un prophétie une phrophetie dans le but d’être libéré et cela conduit avant le premier tome à une sorte de succession de faux élue

  2. Bonjour,

    Merci pour ces idées !

    J’ajouterai bien le dilemme moral que peut introduire une prophétie impliquant le sacrifice du héros. Il y a un crucifié mondialement célèbre, mais aussi le destin de l’Empereur Dieu de Dune, condamné à vivre 10000 ans sous une forme monstrueuse.

    J’aime beaucoup aussi la prophétie mensongère et qui amène une réalisation tout de même (comme la fable “Le laboureur et ses enfants” – d’ailleurs, le 1er tome de Fondation m’a fait pensé à cette dernière).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.